Ziguinchor : Sen’eau Remet Les Robinets En Marche (entretien)

218
Single Post


Single Post
Retour à la normale à Ziguinchor après une coupure d’eau
Du jeudi 04 au samedi 06 août dernier, les Ziguinchorois ont vécu sans doute leur plus long arrêt de distribution d’eau.  Après de longues heures d’intervention des équipes techniques locales pour remettre les choses au beau fixe, la situation est revenue à la normale. 

Directeur territoriale de la Sen’Eau, Ziguinchor, Sédhiou et Kolda, Juslin Diatta a accordé un entretien à Seneweb.

– Comment évaluez-vous la distribution de l’eau de façon générale dans la région de Ziguinchor ?

Dans la région de Ziguinchor, effectivement, la distribution globalement est stable. Nous couvrons la commune de Ziguinchor, les communes de Bignona et Oussouye, et de manière globale on a une distribution stable. Nous connaissons par moments de petites perturbations soit liées à des coupures d’électricité qui ne favorisent pas au moment des pointes ou bien aux heures de pointes d’atteindre certains quartiers, certains niveaux d’habitations. C’est notamment Alwar, la périphérie vers Lyndiane, Castors qui sont des points hauts difficiles à atteindre durant les heures de pointes. Il y a aussi de petits incidents, mais sinon globalement la distribution reste stable.

– Justement par rapport à cela, ces coupures d’eau, il y a eu une panne. Et si l’on se fit à votre communiqué, c’est une panne jamais connue à Ziguinchor, parce que c’est venue de façon brusque. Aujourd’hui qu’est-ce qu’on peut retenir de cette panne. Qu’est-ce qui l’a provoquée?

Je profite de votre micro pour d’abord présenter mes excuses à toutes les populations de la commune de Ziguinchor pour ce désagrément lié à cette panne, que nous avons connue. J’ai fait trois ans dans cette région, effectivement nous n’avons jamais connu ce nombre d’heures d’arrêt, pour montrer un peu l’impact de cet arrêt sur la distribution en eau. Alors, c’est une panne que nous avons connue le jeudi 04 août, dernier, quand l’équipe faisait ses opérations courantes de lavage de filtres. Il y a un dispositif, un équipement que nous appelons  » Soufflante », qui les aide et qui est utilisé pour pouvoir faire cette opération. C’est cet équipement qui nous a lâchés, alors il fallait effectivement trouver les réponses immédiatement parce que, si vous êtes invité sur ces genres d’équipements pour certains, il faut immédiatement usiner, pour d’autres faire une commande au niveau des maisons mères. C’est comme ça qu’on a fait deux option : l’une au niveau local, pour aller faire rapidement l’usinage au niveau des ateliers qui existent ici, notamment la Sonacos pour ne pas les citer ; et derrière contacter notre maintenance centrale pour nous donner l’appui nécessaire afin de corriger cette panne. C’est comme ça que nous nous sommes battus, nos équipes et celle de la direction générale à travers la maintenance centrale pour avoir le nécessaire et faire le dépannage dans la nuit du 06 août aux environs de 4 heures, ou on a pu récupérer tout notre débit nominal en usine.

– Donc, aujourd’hui la situation, elle se présente comment? 

Oui globalement elle est stable suivant les dernières enquêtes que nous avons effectuées. Vous savez, comme je vous ai dit au départ, vous pouvez connaître de petits arrêts d’eau sur ces quartiers difficiles vers la périphérie, vers les quartiers en hauteur, mais c’est juste passager et derrière le dispositif de camions citernes que nous avons installé le lendemain, depuis le vendredi 5 août permet effectivement d’accompagner ces populations, en cas de besoin, mais au niveau de ces quartiers l’eau coule, ne serait-ce qu’au niveau du rez-de-chaussée et jusqu’au étages la nuit.

– La qualité de l’eau et la distribution, c’est quelque chose qui vous intéresse particulièrement et qui intéresse tous les Ziguinchorois. Aujourd’hui Sen’Eau y travaille certainement. Qu’est-ce que Sen’Eau préconise dans ce sens?

Effectivement, cela a été une préoccupation, l’une des préoccupations majeures lors de la première visite de la directrice générale dans notre périmètre. Quand on lui a exposé la manière dont nous travaillons notamment sur ce volet important de la qualité de l’eau, c’est comme ça qu’elle s’est résolue; elle nous a accompagné en mettant en place le premier laboratoire mobile dans le secteur de l’hydraulique urbaine au niveau du Sénégal pour ne pas dire de l’Afrique sub-saharienne. En tout, c’est l’un des équipements les plus modernes qui nous permettent à temps réel de pouvoir contrôler cette qualité d’eau ; avec un collaborateur formé spécialiste dans ce domaine, qui nous permet de suivre effectivement cette qualité d’eau et avoir les résultats attendus en temps réel, faire les correctifs nécessaires en cas de besoin. Pour dire aux populations ziguinchoroise, c’est une préoccupation aussi bien le niveau local, et de notre direction générale à travers la directrice générale qui a bien voulu nous accompagner en mettent en place ce laboratoire mobile.

– Quelles sont les innovations que Sen’Eau a apportées depuis ces installations à Ziguinchor ?

Oui, effectivement comme je viens de le dire sur le point de la qualité de l’eau, s’était la croix et la bannière pour suivre en temps réel la qualité de cette eau-là, donc ça c’est une innovation majeure dans le secteur de l’eau potable en milieu urbain notamment, et derrière vous avez tout ce qui est mis en termes de digitalisation pour nos équipes dans ce qu’ils font dans le signalement et la répartition de nos incidents. Tout ce qui se fait en digitalisation dans les estimations de nos branchements, ce que l’on appelle communément les métrés, aujourd’hui c’est systématiquement sur tout notre périmètre des collaborateurs disposent de smartphones pour leur permettre rapidement d’aller sur ces activités-là. Vous avez également la relève avec les smartphones qui nous permettent de géolocaliser, de pouvoir photographier les compteurs des clients derrière pour les accompagner dans l’alerte d’abord et la maîtrise de leurs consommations. Et de manière globale sur cette digitalisation, le nouvel outil à Sen’Eau qui nous permet aujourd’hui sur la partie clientèle d’avoir un logiciel qui dialogue avec tous les procès pour nous permettre de mettre à l’aise les clients, notamment dans le paiement digital, dans la réception de leurs factures, la création de leurs codes dans notre agence en ligne  » Noflaye.Sen’Eau.Sn » et de pouvoir rapidement avoir un meilleur service de Sen’Eau. Et tout ça est articulé autour de beaucoup de services qui accompagnent, comme le centre relation clientèle, comme visio qui nous permettent rapidement d’avoir l’information à temps réel et de pouvoir agir.