Ziguichor : Macky se transforme en poète pour chanter la Casamance

0
Le Président Macky Sall est transformé. De nature calme, le chef de l’Etat a démontré, ce lundi, à Ziguinchor des talents de harangueur des foules. Son discours à la place Aline Sitoe Diatta, à coup sûr, restera dans les anales. Macky a été captivant. Il a déclamé avec force, énergie et justesse, les mots pour chanter la Casamance.
«Une Casamance verte, une Casamance de l’infinie merveille, multicolore et travailleuse. Une Casamance généreuse, musicale pour laquelle j’ai bâti une maison dans mon cœur. Ici, en Casamance, le ciel est arrosoir. Ici en Casamance, les forêts chantent, l’homme est une culture et l’être une vérité». Avec bonheur et espoir les militants  du Benno Bokk Yakaar de Ziguinchor ont découvert le «poète» qui sommeillait en leur candidat. Un «poète» reconnaissant de la ferveur et du soutien inconditionnel des Casamançais qu’il remercie du fond du cœur. «Merci pour Aline Sitoe Diatta.  Merci pour les clés que vous m’avez remis et qui ouvrent la cité de mon second mandat. Le futur du Sénégal a les yeux de la Casamance. Ce Sénégal qui se veut solidaire, inclusive et indivisible, se voit à travers le regard radieux de la Casamance».
Une paix durable 
La paix,  déterminante pour le Président Sall, a été son leitmotiv au cours de sont périple à travers les régions Sud. Cette paix demeure un facteur sans lequel aucun développement n’est possible. «Il n’y a pas de développement sans paix. Mais non plus, il ne peut pas y avoir de paix sans développement», a affirmé le candidat du Benno.  C’est pourquoi, des investissements massifs ont été consentis dans la partie sud du pays.
En atteste la création d’une «Zone Touristique Spéciale de la Casamance». Celle-ci est accompagnée par des mesures de «défiscalisation (sur 10 ans) visant à promouvoir l’investissement et la création d’emplois». Le Club Med s’est déjà manifesté pour un investissement de 16 milliards FCfa. Le PPDC, dont la pertinence n’est plus à démontrer, a également consenti d’énormes efforts en concentrant ses  forces dans les trois régions australes. Ce programme structurant a ainsi introduit 7,7 milliards FCfa à Ziguinchor, 7,9 à Kolda et 3,7 à Sédhiou. Soit 70 000 citoyens sénégalais bénéficiaires et 1000 emploies directs créés à travers 108 des 113 communes de la Casamance.
Pour une Casamance prospère, le Président Sallen place a, durant son septennat investi 450 milliards de francs Cfa dans 58 projets. Les secteurs de la Santé, de l’Hydraulique, l’Assainissement, l’Agriculture, la Pêche…en ont été bénéficiaires. Le Président Sall a, sous son magistère, pu réhabiliter et traiter 306km de pistes rurales, réaliser plusieurs forage et développer l’hydraulique rural (5 milliards FCfa) et reconstruire totalement la RN6 d’un linéaire de 326km évalués à 117 milliards FCfa. En attendant d’ouvrir le chantier de la RN4 qui va de Senoba à Mpac pour un budget prévisionnel de 112 milliards FCfa. Macky Sall fait également de la reprise de la boucle du Blouf et la construction de celles du Fogny et du Kalounaay ses priorités. Il compte aussi édifier huit (08) nouveaux ponts dont Emile Badiane, Marsassoum, Diouloulou…
Avant de clore sa tournée dans le Sud par Ziguinchor, Macky Sall a été dans le département de Goudomp et la commune de Niaguis. Partout des foules en liesses ont accueilli et acclamé pour lui témoigner leur gratitude après sept années de bons et loyaux services à la tête de l’Etat. Le chef de file de Benno a par ailleurs, appelé à la raison et à la sérénité en cette période électorale. Il a regretté les morts constatées à Tambacounda et compati à la détresse des journalistes ayant fait les frais de la furie populaire.

Laisser un commentaire