Youssou Dabo: « J’ai l’impression qu’on ne pense pas aux acteurs »

Le démarrage du championnat du Sénégal de football a été renvoyé pour le mois de janvier 2021. Une décision du comité directeur de la fédération qui n’est pas du gout des acteurs. Et dans les colonnes du journal Les Echos Youssou Dabo assène ses quatre vérités à l’équipe de Me Augustin Senghor.

Le coach de Tengueth FC, estime que « Honnêtement, je ne sais même pas quoi dire. Je ne sais même pas quoi dire. Je tombe des nues en fait. Là, je suis dépassé, je ne comprends pas du tout pourquoi on a déplacé le début du championnat au 2 janvier. »

Alors que selon le technicien « il faut penser aux acteurs, aux coachs, mais surtout aux joueurs, parce que moralement, ils sont privés de travail depuis mars. Même si on sait que la maladie est là. Mais quand je vois les pays d’Afrique qui jouent, notamment le Mali qui est juste à côté, je me demande, c’est quoi réellement le problème ».

« J’ai l’impression qu’on ne pense pas aux acteurs, c’est vraiment dommage, parce que ça ne nous avance pas. Qu’ils donnent 3 ou 6 mois de préparation, après être resté 10 mois sans jouer, c’est énorme, c’est trop. Ça ne change rien du tout, ces 3 mois de préparation » se désole Youssou Dabo.

Et pour terminer, il martèle que « le problème n’est pas qu’ici c’est interdit. Les autres ont trouvé des solutions pour pouvoir démarrer leurs championnats. Si on ne cherche pas de solution, on ne peut pas en trouver ».