Yarakh: Un singe rouge « porteur d’un virus », sème la panique dans le quartier

C’est la frayeur à Yarakh Kipp. Depuis deux semaines, un singe rouge sème la panique dans le quartier. Il erre de maison en maison, à la recherche de nourriture.
Selon les riverains cités par « L’Observateur », l’animal serait porteur d’un virus. « En une semaine, c’est la troisième fois que ce singe est apparu ici, témoigne ce sexagénaire. Il finira par mordre quelqu’un. »

Le sergent-chef Ibrahima Bindeul Ndiaye, conservateur du parc de Hann confirme la présence du primate, mais précise qu’il ne fait pas partie des leurs. « Ce singe rouge appartient à un individu qui l’a abandonné non loin du parc. L’individu en question a certainement pris peur avec l’affaire des chiens pitbull de Pikine. Il s’exposait à des poursuites, parce que ne détenant aucune autorisation pour garder ce type de singes chez lui.

Il s’était d’abord présenté au parc pour livrer le singe, mais il a fini par repartir avec le primate, faute de documents, dont le carnet de vaccination du singe. Avec le recul, on réalise qu’il a fait mine de s’en aller avec le primate, qu’il a libéré quelques mètres plus loin. Tenaillé par la faim, l’animal a préféré faire des incursions dans les maisons », raconte-t-il.

A la question de savoir que faire pour le mettre hors d’état de nuire, Ibrahima Bindeul Ndiaye déclare : « nous allons essayer de lui injecter une substance composée de somnifères, pour l’endormir et l’attraper. Il sera soumis aux tests sanguins. Ce n’est après cela que nous pourrons, en accord avec les autorités, décider de la suite ».