Vous avez un des derniers smartphones Samsung ? Effacez vos empreintes digitales

Après la découverte d’une faille touchant le lecteur d’empreinte de certains smartphones, Samsung conseille de supprimer vos empreintes digitales.

SMARTPHONES – Quand la protection des données personnelles nous file entre les doigts. Samsung conseille aux utilisateurs de ses smartphones haut de gamme d’effacer toutes les empreintes digitales enregistrées dans leur appareil, rapporte l’AFP ce vendredi 18 octobre.

En cause, une faille du système de reconnaissance permettant le déblocage du téléphone par des tiers. Samsung conseille ainsi aux utilisateurs des smartphones Galaxy Note10, 10+ et Galaxy S10, S10+, et S10 5G, d' »effacer toutes les empreintes digitales existantes », avant de les enregistrer de nouveau.

La faille concerne les nouveaux capteurs à ultrasons placés sous l’écran tactile. Cette technologie n’équipe que les derniers modèles de la marque. Si votre smartphone Samsung est antérieur à janvier 2019, vous n’avez a priori pas de soucis à vous faire.

Le lecteur d’empreintes de Samsung trompé par les protections d’écran

Le problème est lié à certaines protections d’écran en silicone, qui perturbent les capteurs d’empreintes, a détaillé Samsung, appelant à « éviter » d’utiliser ces protections « jusqu’à la mise à jour du logiciel, qui doit être publiée à partir de la semaine prochaine ».

Jeudi, le géant sud-coréen avait assuré qu’il allait très prochainement lancer une mise à jour rectificative, sans pour autant être en mesure de préciser la cause de cette faille, dévoilée en début de semaine par une Britannique.

Celle-ci, propriétaire d’un S10, a expliqué au quotidien The Sun que son smartphone pouvait être débloqué par quelqu’un d’autre en utilisant simplement une protection d’écran pour détourner la reconnaissance d’empreinte.

Un capteur à ultrasons pourtant « révolutionnaire » selon Samsung

Numéro un mondial sur le marché du smartphone, Samsung avait présenté son nouveau capteur comme étant « révolutionnaire ». « Lorsque vous placez votre pouce sur l’écran, le capteur envoie une impulsion par ultrason.

Le capteur détecte ainsi les reliefs en trois dimensions de votre empreinte rapidement et précisément afin de vous reconnaître », expliquait le groupe lors de la présentation de son appareil.

Mais déjà lors de nos premiers du Samsung Galaxy S10+, nous avions indiqué que le lecteur d’empreintes souffrait de dysfonctionnements avec la protection d’écran officielle fournie par Samsung.

Quoi qu’il en soit, nous vous recommandons de ne pas ré-enregistrer vos empreintes tout de suite après les avoir supprimées, comme conseillé par Samsung.

En effet, mieux vaut attendre la mise en place du correctif avant d’utiliser à nouveau votre capteur d’empreintes.