Visite De L’émir De Kano Au Cices : Salihou Keïta Milite Pour Une Coopération Bilatérale Entre Le Sénégal Et Le Nigéria

140
Single Post


Single Post
Visite de l’émir de Kano au CICES : Salihou Keïta milite pour une coopération bilatérale entre le Sénégal et le Nigéria

En visite officielle au Sénégal, Elhaji Aminu Ado Bayero, émir de Kano, poursuit les rencontres avec les autorités sénégalaises. Ce mardi 17 mai, c’est au tour du Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES) de l’accueillir. Accompagné d’une forte délégation, composée de l’ambassadeur du Nigéria au Sénégal et de quelques membres de la chambre de commerce de Kano, l’émir a été reçu par Salihou Keïta, Directeur général du CICES et ses collaborateurs, au salon d’honneur de la structure.

Dans son discours, Salihou Keïta a, tout d’abord, présenté la nouvelle feuille de route de son organisation. « Dans le cadre de la nouvelle orientation du CICES, nous avons décidé de diversifier les activités, booster le taux d’occupation et de fréquentation », précise S. Keïta. Toujours selon lui, cette nouvelle approche inclut grandement les représentations diplomatiques présentes au Sénégal dont la République fédérale du Nigéria.

C’est en ce sens que le directeur général du CICES a loué les relations entre le Sénégal et le Nigéria tout en souhaitant qu’elle se pérennise et s’accroît davantage dans le temps : « La mission du Cices aujourd’hui, consiste à promouvoir les échanges commerciaux entre les opérateurs économiques de nos différents pays. La finalité, c’est de promouvoir l’expansion économique de nos pays, le Sénégal et le Nigéria. »

Les 13 et 19 juin prochains, Dakar organisera la 17e édition de la foire commerciale des Etats membres de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI). Cet important rendez-vous de la Oumma islamique aura pour cadre le CICES où une quarantaine de pays seront représentés. Profitant de cette visite, Salihou Keita a invité le Nigéria à participer à cet évènement. Par ailleurs, il a émis le souhait que le Nigéria devienne l’invité d’honneur de la prochaine FIDAK. Pour ce faire, le DG du CICES sollicite l’implication de l’émir afin que ce dernier devienne l’ambassadeur de la FIDAK au Nigéria. Une démarche qui, de l’avis de S. Keïta, va booster encore plus les relations entre les deux Etats.

« Nous avons appris en économie qu’aujourd’hui, aucun pays ne peut vivre en autarcie. C’est-à-dire qu’au Sénégal, nous avons des produits en quantité que le Nigéria n’a pas et dont il en a besoin et vice-versa. Il est important qu’il y ait ces échanges commerciaux entre ces opérateurs économiques pour permettre aux Sénégalais de consommer les produits made in Nigéria mais également que les Nigérians consomment des produits made in Sénégal ; c’est ça la Zelecaf », souligne Salihou Keïta.

Salihou keita de préciser que les portes de son organisation sont ouvertes aux entreprises nigérianes souhaitant profiter de la vitrine d’exposition qu’offre le CICES pour promouvoir leurs produits et services. Dans le but d’accompagner le Sénégal dans ses efforts de développement, S. Keïta espère que le Nigéria, à travers ses hommes d’affaires, contribuera fortement à l’accomplissement de cette ambition.

Prenant acte de toutes ces recommandations, l’émir Elhaji Aminu Ado Bayero, a, dans un premier temps, remercié son hôte pour l’accueil. Sur la requête du DG du CICES quant à une médiation de l’émir auprès des autorités nigérianes afin que ce pays accepte le rôle d’invité d’honneur lors de la prochaine FIDAK, Ado Bayero y a répondu favorablement et a assuré qu’il fera tout son possible pour que cet évènement rencontre un franc succès.



Source link