Violence armée rond-point Liberté 6: Le bras d’un vendeur d’accessoires portables amputé

Le rond-point Liberté 6 a été le théâtre d’une scène horrible ce vendredi. Un vieux mécanicien appelé Vieux Dieng y a sectionné le bras du jeune Ndiol, vendeur d’accessoires portables ce vendredi après-midi.

Ablutions interdites derrière l’atelier
Après son acte d’extrême atrocité, l’agresseur a été vite arrêté par la police, selon un témoin oculaire. A l’origine de leur bagarre, le vieux mécanicien qui n’a jamais voulu que les vendeurs à la sauvette fassent leurs ablutions derrière son atelier, avait versé de l’huile de vidange au niveau de la « zone interdite ».

Coup de machette fatale
Suffisant pour que des altercations éclatent entre vieux Dieng et Ndiol. Dans leurs empoignades, le mécanicien a réussi à administrer à son adversaire, un coup de machette fatale, lui sectionnant la main. A en croire certains témoignages, Vieux Dieng avait déjà touché le jeune Ndiol à l’épaule durant leur premier affrontement.

L’agresseur arrêté par la police
Mais les policiers en faction au niveau du rond point Liberté 6 en charge de la circulation, alertés ont rappliqué dare dare sur les lieux du drame, pour conduire le blessé à l’hôpital avant de mettre la main sur l’agresseur.

Témoignages accablants des riverains de Liberté 6
Dans les parages, il se dit même que ce vieux est un récidiviste en la matière. Un habitué des faits similaires qui a, à son actif, plusieurs bagarres avec usage d’armes blanches.