Violation des droits de l’homme : Quand Abdoul Mbaye rappelle l’histoire à Macky Sall

99
Violation des droits de l’homme : Quand Abdoul Mbaye rappelle l’histoire à Macky Sall


L’ancien premier ministre et président de l’ACT a rappelé l’histoire au président Macky Sall à travers une vieille lettre envoyée le 1er février 2012, au Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme par celui qui était alors opposant et candidat à l’élection présidentielle de la même année.

Dans cette correspondance, il est écrit « nous venons par la présente lettre porter à votre attention les violations flagrantes des droits fondamentaux des sénégalais » en rapport à cinq personnes qui seraient t**es et d’autres blessées par les Fds à Podor et à Dakar, lors de manifestations pacifiques contre la validation par le Conseil constitutionnel de la candidature d’Abdoulaye Wade.

« La violence d’Etat n’a qu’un seul but : museler le peuple et en particulier la jeunesse face à la volonté du président sortant de briguer illégalement un 3ème mandat », poursuit la correspondance.

En définitif, indique le document « en votre qualité de Haut-commissaire des Nations Unies de l’homme, nous vous demandons d’interpeller dans les meilleurs délais l’Etat du Sénégal pour ses violations du droit à la vie ainsi que du droit inaliénable de tout peuple à s’exprimer librement et à manifester pacifiquement pour le respect de la constitution et de la démocratie », lit-on dans ce document publié par l’ancien Premier Ministre sur facebook.