V**l sur sa bonne : Sitor Ndour sera déféré aujourd’hui

66
Viol sur sa bonne : Sitor Ndour sera déféré aujourd’hui



Comme un cheveu dans la soupe, une affaire de mœurs vient s’inviter au débat politique et va certainement faire parler, surtout dans le camp de l’opposition. Il s’agit des accusations de v**l portées sur Sitor Ndour. Le responsable de l’Alliance pour la République est, en effet, accusé de v**l, par sa bonne, âgée de 17 ans. Pour sa part, le Parquet semble prendre très au sérieux cette affaire et a demandé que Sitor Ndour soit déféré aujourd’hui. Sera-t-il inculpé et placé sous mandat de dépôt ? Sera-t-il inculpé et laissé en liberté ? E tout cas, la machine judiciaire va s’emballer.

Alors que l’opposition et le régime sont en train de se chamailler sur les résultats des élections législatives, une affaire de v**l vient s’inviter au débat. Sitor Ndour, cadre dans l’Alliance pour la République (Apr), est en effet accusé par sa bonne d’avoir abusé d’elle sexuellement. Une affaire qui tombe au pire des moments pour le régime qui a d’autres préoccupations présentement, mais qui pourrait être mis à profit par l’opposition qui, surement, garde un œil sur le régime, en scrutant son comportement dans cette affaire. L’ancien directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) sera-t-il protégé dans ce dossier ? Cette question taraude certainement les esprits. Mais, il semble que du côté du Parquet, l’affaire est prise très au sérieux. Le représentant du ministère public, apparemment, est dans une logique de tirer au clair cette affaire et de ne pas faire du favoritisme.
Selon des informations fiables, le procureur de la République a demandé que Sitor Ndour lui soit ramené ce matin au Parquet. En clair, il sera déféré aujourd’hui. Et si le responsable apériste avait applaudi lorsque l’Assemblée avait accédé à la demande de plusieurs associations féministes de criminaliser le v**l, il va avoir des regrets certainement, aujourd’hui. Car, le v**l étant criminalisé, le Procureur n’a d’autre choix que d’ouvrir une information judiciaire. Le dossier sera donc confié à un juge d’instruction et il fera objet d’inculpation pour ces faits.

SitorNdour dément, même s’il a tenté de soudoyer la famille de celle qui l’accuse

Agée de 17 ans, la bonne de Sitor Ndour a accusé ce dernier, d’avoir abusé d’elle sexuellement. Elle a déposé une plainte à la gendarmerie de la Foire. Selon elle, c’est au lendemain de la Tabaski que les faits ont eu lieu, dans la maison de son patron, en l’absence de la maîtresse de maison. Selon nos informations, dans la narration des faits, cependant, la fille a eu quelques incohérences. Elle est restée, ferme, cependant, sur le v**l. Pour sa part, Sitor Ndour a dégagé en touche. Seulement, il a tenté de soudoyer la famille, en proposant de l’argent pour que l’affaire ne s’ébruite pas. Interrogé sur ce comportement quelque peu incriminant, le responsable apériste s’est défendu en soutenant que c’est juste pour protéger son image puisque de telles accusations ternissent son image même s’il n’a rien fait. Jusqu’à hier, les gendarmes l’ont laissé en liberté, mais la machine judiciaire va s’emballer dès aujourd’hui, si l’on en croit nos sources.

Alassane DRAME

LES ECHOS