V**l de filles en Gambie : La Cpi saisie pour arrêter Jammeh

L’affaire des filles v**lées par Yaya Jammeh glisse sur le terrain judiciaire. « La Cour pénale internationale (Cpi) sera saisie pour que Yaya Jammeh soit arrêté et attrait à la justice », a révélé Alioune Tine dans Le Quotidien. L’ex-directeur d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest demande aux Présidents africains, notamment le celui de la Guinée-Équatoriale Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, d’éxtrader Jammeh pour son jugement.

Pour rappel, le Président gambien déchu est accusé de v**l par quatre femmes qui se sont confiées dans un rapport de Human Rights Watch et Trial International. Fatou Toufah Jallow, une ex-Miss Gambie, Anta, Bintu et Fatoumata Sendeng affirment avoir été contraintes d’entretenir des relations sexuelles avec Yaya Jammeh exilé en Guinée équatoriale.