[Vidéo] Candidature à la Ville de Rufisque : Les acteurs de la pêche adoubent Ismaïla Madior Fall

281

En visite au quai de pêche de Rufisque, le ministre d’Etat Ismaïla Madior Fall, a reçu l’onction des acteurs de la pêche qui ont plébiscité sa candidature et lancé un appel au chef de l’Etat et chef de la coalition à porter son choix sur l’ancien ministre de la justice.

Ismaïla Madior Fall était  au chevet des femmes transformatrices qui ont été victimes des vents violents qui ont accompagné les pluies de la semaine emportant les toitures en zinc de leur espace. Une situation qui a corsé les conditions de travail de ces mères de familles qui ont déploré le fait qu’aucune autorité élu de la ville de Rufisque n’est venu les voir pour s’enquérir de leur situation. « Nous déplorons l’indifférence des autorités locales à notre égard car depuis que les toitures se sont affaissées, nous n’avons eu aucune assistance, nous sommes même obligées de louer chaque jour des tentes à 500 F l’une. Le maire ne daigne même pas s’enquérir de notre situation. Cependant, nous remercions le ministre d’Etat d’être venu voir les problèmes auxquels nous faisons face au jour le jour et espérons une suite favorable à notre requête » a dit Adja Maguette Gueye Mbaye du GIE « Bokou Djoom de Ndépé ». Dans le même sillage, elle a égrené un chapelet de goulets qui étranglent l’activité de transformation aux alentours du quai de pêche de Rufisque.

A la suite de Mme Faye, le président Alassane Mbengue a remercié le président de la république pour l’honneur qu’il a fait à la ville en nommant un des fils de la ville comme ministre. Le président du quai de pêche a ainsi demandé au chef de l’Etat de leur choisir Ismaïla Madior Fall comme candidat à la ville de Rufisque.

Prenant la parole, le candidat à la ville de Rufisque a expliqué les raisons de sa visite avant d’apporter des réponses aux acteurs relativement à leurs conditions de travail. Ismaïla Madior Fall a fait savoir qu’il y a des aspects qui sont structurels et relèvent de la compétence des collectivités, malheureusement celles-ci ont failli. Pour les problèmes qui sont du domaine de compétence de l’Etat, le ministre s’est engagé à les transmettre au niveau de l’Etat et du Président de la République afin que des solutions leur soient apportées.