Valdiodio Ndiaye : “Au lieu du riz, de l’huile, les Sénégalais devaient recevoir des transferts d’argent…”

Valdiodio Ndiaye, membre de la société civile, fustige la gestion de la pandémie du Covid-19 par le régime de Macky Sall. Pour lui, le gouvernement a montré une faille qui ne dit pas son nom.

“Distribution du riz comme si on était en période de famine”

“Le gouvernement a cumulé des erreurs. Dans le système de partage de l’appui aux ménages, tout n’a pas été rationnel. Il fallait qu’il fasse la part entre les Sénégalais pauvres et les Sénégalais impactés par le Covid-19. Cela aurait permis d’appuyer les vrais impactés du Covid-19 et les Sénégalais pauvres. Parallèlement au partage du riz, de l’huile et autres denrées alimentaires, un appel d’offre a été lancé, ce qui engendre des dépenses supplémentaires. Il devraient simplement envoyer directement de l’argent aux impactés du Covid-19 par Orange Money ou Wari comme le cas en Côte d’Ivoire”, a conseillé Valdiodio Ndiaye dans un entretien accordé à Senego.

Les mesures d’urgence prises par Macky Sall

Après l’apparition des cas du Covid-19 au Sénégal, le chef de l’Etat, Macky Sall, a annoncé plusieurs mesures, dont la distribution de vivres aux ménages affectés par les difficultés économiques consécutives à cette pandémie. Cinquante milliards de francs CFA sont destinés à l’achat de vivres. Un fonds de solidarité nationale de 1 000 milliards de francs CFA a été mis en place pour atténuer les difficultés économiques engendrées par la maladie.