Usurpation de fonction : Les policiers du commissariat de la Médina font tomber un faux…policier Boîte de réception

Plus téméraire que ce mito, il n’en existe pas sur terre! La cause? Multirécidiviste,  il ne s’est pas , du tout alors repenti.
À preuve, Mamadou Lamine Seck, a encore rejoint l’univers abscons de la citadelle de Rebeuss qu’il connait sur le bout des doigts.

De  la chronologie des faits en possession des radars fureteurs de dakarposte, il ressort que ce mécanicien de son état, récemment élargi de prison, a chipé, par on ne sait quelle alchimie, une carte professionnelle d’un policier.
Se faisant passer pour un vrai limer, il réussira à arnaquer plusieurs personnes. Mamadou Lamine Seck, partisan du moindre effort, en fera passer quinze pour douze, c’est à dire  exagérera dans sa sale besogne.

Comme toute chose a une fin, Seck est tombé, à sa grande surprise, dans la nasse des redoutés mais redoutables limiers de la Brigade de Recherches du commissariat de police de la Médina.

« Cuisiné » (entendu) sur PV (Procès Verbal), il a fini par passer à table. Suffisant pour le déférer au niveau du parquet de Dakar. Sans sourciller, le maitre des poursuites lui décernera son ticket tout frais payés pour un séjour à la prison centrale de Rebeuss où Seck semble prendre ses aises.