Uruguay : Un footballeur sénégalais, victime de racisme, quitte le terrain en larmes

69
Uruguay : Un footballeur sénégalais, victime de racisme, quitte le terrain en larmes


Le footballeur sénégalais a subi des insultes racistes lors du match entre Albion et Montevideo Wanderers (1-1), ce samedi. « Ils m’ont appelé ‘f***ing nigger’, ‘f***ing starving nigger’ », a-t-il déclaré.

Le footballeur sénégalais Ousmane Ndong a été victime d’insultes racistes lors du match Albion FC, son équipe, contre Montevideo Wanderers, lors du deuxième tour de la Ligue uruguayenne.

L’ancien joueur de Lanús (club de football argentin) quittait le terrain lorsqu’un groupe de supporters de l’équipe visiteuse a commencé à l’attaquer.

Ses yeux pour pleurer

« En quittant le terrain, j’ai commencé à entendre des cris en provenance des tribunes. Ils m’appelaient ‘f***ing nigger’, ‘f***ing starving nigger’. J’ai quitté le terrain en larmes », a déclaré Ousmane Ndong aux médias locaux et argentins visités par Senego.

« C’était un mélange de colère et d’impuissance, de grandes personnes criant ces choses. Je ne m’attendais pas à ce que quelqu’un veuille faire du mal à quelqu’un d’autre à cause de la couleur de sa peau, cela ne m’était jamais arrivé auparavant », a poursuivi le footballeur.

Le 4e arbitre, qui a tout vu, a tout mentionné

En revanche, le défenseur sénégalais de 22 ans a déclaré que le quatrième officiel, Yimmy Álvarez, a tout entendu et est allé le chercher dans le vestiaire.

« Il m’a dit qu’il était au courant de tout ce qui s’était passé et qu’il allait tout mentionner sur la feuille de match. Il m’a apporté tout son soutien et sa solidarité. Je suis allé j***r au football et maintenant je suis à la maison, très triste, amer de ce qui s’est passé. Je pensais que cela appartenait au passé, mais je me trompais », a-t-il ajouté.

Soutien des médias sociaux à Ousmane Ndong
Après cet acte, le footballeur sénégalais a reçu sur les réseaux sociaux le soutien tant de la Mutual Uruguaya de Futbolistas Profesionales que de son club et de ses coéquipiers, sous le slogan #NoAlRacismo (#NoToRacism).