Urgent – Un nom sort du lot pour la succession de feu Ousmane Tanor Dieng au HCCT

Selon le journaliste-analyste politique, nonobstant son pouvoir discrétionnaire de nomination, le président de la République consultera l’actuelle Direction du Ps, sous la houlette de Mme Aminata Mbengue Ndiaye, avant de procéder à la nomination du successeur du défunt Secrétaire général du Parti socialiste (Ps) à la présidence du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct).

Interpellé hier, mercredi 31 juillet par Sud quotidien, Momar Diongue a évoqué deux hypothèses dont la première consiste à voir le président Sall, par soucis de rester dans sa logique de «gagnez ensemble et gouvernez ensemble», nommer le successeur de Tanor à la Direction du Ps pour conforter l’encrage de ce parti dans Benno. S’agissant de la seconde, le journaliste-analyste politique explique que cette dernière consiste à voir le chef de l’Etat porter son choix sur une personnalité hors de la maison socialiste et de la coalition Bennoo ak Tanor, au regard de la récente nomination de Haïdar El Ali, à la tête de l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la Grande Muraille verte, qui établit le quota de la coalition Bennoo ak Tanor dans l’exécutif.

Aminata Mbengue Ndiaye en route vers le HCCT

«Je pense qu’il y a une logique qui a jusque-là animé le président Macky Sall. Suivant la fameuse formule de «gagnez ensemble et gouvernez ensemble», il a eu à confier les institutions de la République à ses principaux alliés: Aminata Tall qui a été la première à le rejoindre, avec son mouvement Selal dans la coalition Macky2012, a eu à bénéficier la présidence du Conseil économique social et environnemental (Cese). Ensuite, il y a Moustapha Niasse, président de la coalition Bennos siggil Sénégal, une des principales composantes de la coalition Bennoo bokk yaakaar à qui il a confié la présidence de l’Assemblée nationale. Dans la même logique, il a confié à feu Djibo Leyti Kâ la présidence de la Commission nationale du dialogue des territoires (Cndt) et à feu Ousmane Tanor Dieng la présidence de la nouvelle institution créée par le référendum du 20 mars 2016, le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct).

Si donc le président reste dans cette logique qui consiste à confier les institutions aux responsables des principaux partis de sa coalition, bien évidemment, le Haut conseil restera entre les mains du Parti socialiste. Et c’est le successeur de feu Ousmane Tanor Dieng au Ps qui sera nommé. Sous ce rapport, il me semble, tel que ça se dessine, c’est Mme Aminata Mbengue Ndiaye qui sera nommée à ce poste si elle est confirmée par les instances du Ps comme nouveau Secrétaire général. Si le président procède ainsi, il va conforter l’encrage du Ps au sein de la coalition Bennoo bokk yaakaar a analysé Momar Diongue dans une sortie sur Sud Quotidien.