Urgence Panafricaniste : “Saër Kébé dans un état critique, interné en psychiatrie…”

255

Emprisonné pour apologie du terrorisme pendant plus de trois (3) ans, le jeune Saër Kébé se porte très mal. Son état de santé est très affecté. Interné dans un hôpital psychiatrique, il a besoin d’aide, selon l’Ong Urgence panafricaniste.

L’Ong urgence panafricaniste était au chevet de Saër Kébé, très malade. Le vice-président Khadim Mbacké Fall réclame des actions de soutien envers ce jeune emprisonné pendant plus de trois (3) ans pour apologie du terrorisme.

La responsabilité de l’Etat

“Le samedi 29 mai, nous sommes allés rencontrer Saër Kébé au centre psychiatrique de Fann. Nous avons trouvé un jeune dans un état très critique, il était couché et avait du mal à parler et même à manger. Nous considérons aujourd’hui que l’Etat du Sénégal a fait perdre trois (3) ans et six (6) mois de sa vie au jeune Kébé. Il aurait du bénéficier d’un accompagnement du point de vue social, économique et psychologique par l’Etat du Sénégal”, a déploré le vice-président de l’Ong urgence-panafricaniste sur Sud Fm.

Persécutions policières

Au lieu de tout ça, poursuit Cheikh Mbacké : “l’Etat du Sénégal a décidé de le persécuter depuis maintenant plus d’une semaine. Le samedi 22 mai dernier, le jeune Saer Kébé en allant réviser sur la corniche, est interpellé par des agents de police dans une 4×4 noire vitres tintés. Ils l’ont kidnappé dans un endroit que l’on ignore encore, un sous terrain, interrogé et menacé de m**t. Nous accusons donc l’Etat du Sénégal de persécuter un honnête citoyen…”

Plan d’action

“Nous ne pouvons pas rester insensible face à cette injustice. Aujourd’hui, la première étape c’était d’alerter l’opinion. Dans les jours à venir , il y a un plan d’action qui sera décliné en collaboration avec la famille de Saër Kébé et de son avocat…”