Une camerawoman de Dakaractu brutalisée par des éléments de la police

Adja Ndiaye, Camerawoman à Dakaractu a été malmenée par des policiers, selon les informations parvenues à seneweb. Les faits ont eu lieu ce lundi 28 Septembre 2020. Actuellement, elle est hospitalisée dans une clinique de la place pour y recevoir des soins.

Hier, Adja Ndiaye, a été dépêchée à la Direction de l’Automatisation des fichiers qui fait office de siège pour la Brigade de cybercriminalité. 

Ce, pour filmer la déclaration des membres de la page « Luttons contre l’Indiscipline au Sénégal” (LCIS), suite à leur convocation. 

C’est au moment de quitter les lieux qu’elle a été hêlée d’une manière “désagréable” par un élément du Groupement mobile d’intervention (Gmi) pour quitter les lieux, renseigne Dakaractu.

Cette dernière réagit alors et se plaint d’être interpellée de la sorte.  « Merde !», lui balance alors le policier, toujours selon Dakaractu. Des échanges de propos  qui ont vite cédé la place aux coups de poing. 

Rouée de coups, Adja Ndiaye est finalement hospitalisée à la Clinique Belle-Vue située au Cap Manuel avant d’être internée à Croix Bleue à Castors.

 «J’ai mal partout, mais surtout au niveau de la nuque, des côtes et du coude », a-t-elle confié, traumatisée par l’agression dont elle a été victime.  

Le Secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (Synpics), Bamba Kassé, est allé à son chevet et exige que toute la lumière soit faite sur cette affaire.