Une cache d’armes découverte à la décharge de Mbeubeuss

Les éléments de la police de Malika, en civil, ont réussi à infiltrer les travailleurs de la décharge à la recherche d’un revolver détenu par un récupérateur résidant sur les lieux. C’est sur ces entrefaites que les policiers sont tombés sur une niche d’armes à feu, d’armes artisanales et d’armes blanches, informe le quotidien Les Échos.

Soupçonnant qu’un braquage se préparait avec ces armes, la police a procédé à l’arrestation de deux récupérateurs établis à la décharge de Mbeubeuss. Sur l’un d’eux, la police a saisi un revolver de couleur argentée, un fusil artisanal, une arme à poing non approvisionnée, trois cartouches de calibres 32, deux haches et trois couteaux.