Une avancée majeure dans la lutte contre le VIH

Pour la première fois, des chercheurs américains sont parvenus à éliminer le VIH du génome de souris infectées par le virus du sida.

C’est une annonce d’importance que les chercheurs de la faculté de médecine de l’Université du Nebraska et de l’Université de Philadelphie (Etats-Unis) viennent de faire : ces derniers sont en effet parvenus, pour la toute première fois, à éliminer le virus responsable du Sida du génome d’animaux vivants. « Nous célébrons l’idée que le VIH a le potentiel d’être éliminé à présent », a déclaré le Dr Howard Gendelman, président du département de pharmacologie et de neuroscience expérimentale de l’Université du Nebraska et principal auteur de l’étude.

Sur le même sujet

Surveillance du VIH en France.

Sida : 1 malade sur 3 découvert trop tardivement

Un premier pas vers la guérison

L’élimination du VIH nécessite l’élimination et la suppression du chromosome du Sida à l’intérieur des cellules et des tissus infectés. Pour cela, les chercheurs ont utilisé une combinaison de deux thérapies différentes : un traitement à libération lente et à action prolongée (appelé LASER ART) et un outil de génie génétique (appelé CRISPR-Cas9) pour empêcher les cellules du VIH de se répliquer. « Ces données prouvent que l’élimination permanente du virus est possible » se réjouit le Pr Gendelman qui a présenté les résultats dans la revue Nature communications. « Mais il s’agit d’un premier pas. Pas encore du grand saut vers la guérison » a-t-il ajouté.

A lire aussi :

VIH : des tests de dépistage gratuits et sans ordonnance

Un comprimé par jour pour se protéger du VIH

Ne ratez aucun article de Topsante.com en recevant directement une alerte via Messenger