Un vaccin contre la chlamydia est en cours de développement

La chlamydia est l’infection bactérienne sexuellement transmissible la plus répandue dans le monde. Un nouveau vaccin est en cours de développement et les premiers résultats seraient encourageants, selon les chercheurs.
La chlamydia est une maladie sexuellement transmissible. Les chlamydiaes sont des bactéries qui prolifèrent à l’intérieur des cellules.

Chez la femme, elles infectent principalement le col de l’utérus, l’urètre, mais aussi les trompes de Fallope. Chez l’homme, c’est la prostate qui est généralement touchée, mais aussi parfois le rectum.

Comme toutes les MST, la Chlamydia se transmet d’une personne à une autre lors d’un rapport s****l non protégé.

Pour lutter contre cette maladie, un nouveau vaccin serait en cours de développement.

Un premier vaccin contre la Chlamydia
Une nouvelle étude, publiée le 12 août 2019 dans la revue scientifique The Lancet, indique que des recherches préliminaires sur un vaccin contre la chlamydia auraient été effectuées.

C’est le premier à être testé sur des patientes lors d’un essai clinique. Au total, 35 femmes non atteintes par la maladie ont été vaccinées.

Si le chemin est encore long pour aboutir à une véritable solution, les premiers résultats seraient « encourageants », d’après les chercheurs britanniques et danois à l’origine des travaux.

D’autres étapes de recherches devraient voir le jour prochainement, comme un deuxième essai clinique.

Des symptômes souvent invisibles
La majorité des femmes atteintes par la chlamydia ne saurait pas qu’elles sont malades. Mais lorsqu’elle tarde à être diagnostiquée, la maladie peut provoquer des troubles dangereux, comme des grossesses extra-utérines, des inflammations ou encore augmenter les risques de stérilité. Lorsqu’elle est détectée, elle peut cependant être traitée grâce à un traitement antibiotique.

Selon l’étude, la chlamydia est l’infection bactérienne sexuellement transmissible la plus répandue dans le monde.