Un projet de renforcement du système de santé maternelle et infantile lancé à Fatick

La mise en œuvre du Projet de renforcement du système de santé maternelle et infantile va se traduire par le relèvement du plateau médical dans les régions de Fatick et de Kaolack, dans le centre du pays, a assuré Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et de l’Action sociale.

‘’Dans les régions de Fatick et de Kaolack l’accent sera davantage mis sur la rénovation et l’équipement des centres de santé, à travers des blocs de santé proposant des soins obstétricaux et néonataux d’urgence’’, a-t-il souligné mardi lors du lancement officiel dudit projet dans la région de Fatick.

La mise en œuvre du projet devrait également favoriser le renforcement de capacités des sages-femmes, des acteurs communautaires et la promotion de la sensibilisation des populations, a précisé Diouf Sarr.

Il s’agit là de nouvelles orientations et objectifs destinés à réduire de façon significative les indicateurs en termes de mortalité maternelle et infantiles dans ces régions du centre du Sénégal, a-t-il expliqué.

’’Au vu de ces objectifs, ce projet suscite de l’espoir et je suis certain qu’il contribuera à la réduction significative de la mortalité maternelle et infantile dans les régions de Fatick et Kaolack’’, a insisté le ministre de la Santé et de l’Action sociale.

Parmi les réalisations attendues dans le cadre de l’exécution du projet, il a notamment cité la construction et l’équipement du centre de santé de la commune de Passy, dans la région de Fatick.

Le projet dont la mise en œuvre est prévue sur une durée de cinq ans a été financé à hauteur de 4, 5 milliards de francs par la Corée du Sud à travers le KOICA (Agence coréenne de coopération internationale) dans le cadre de la coopération entre les deux pays.

Abdoulaye Diouf Sarr a ainsi au cours de la cérémonie de lancement exprimé à Eun Ju Cha, représentante-résidente de KOICA, la gratitude du gouvernement sénégalais envers la Corée du Sud.

’’Cet évènement traduit tout le dynamisme et l’importance de cette coopération. Ce projet démontre une nouvelle fois, la volonté de la Corée du sud de contribuer à l’amélioration des conditions de vie au Sénégal et d’accompagner le pays dans sa marche vers l’émergence’’, a réagi Eun Ju Cha.