Un mois après sa défaite, Gris 2 rompt le silence et fusille l’écurie Fass

Défait pour la première fois de sa carrière par Reug Reug le 15 juin dernier à l’arène nationale, Gris 2 s’était emmuré dans un silence de cathédrale. Selon Senegal7, il a laissé qu’après ce premier revers, il failli arrêter la lutte. Ce n’est pas tout, il a même révélé que pendant 20 jours, il n’a pas fermé les yeux tellement la défaite lui faisait si mal. Il poursuivra pour dégainer et fusiller les dirigeants de l’écurie Fass qui selon lui : «À Fass, les lutteurs font du n’importe quoi. C’est le désordre total là-bas. Gris Bordeaux, je ne l’ai même pas vu durant mes cinq (5) mois de préparation. Fass n’a plus aucune dignité dans l’arène». Fass risque d’exploser.