Un marabout séquestré, ligoté, filmé nu et dépouillé …

Pour avoir séquestré, ligoté et filmé nu le marabout Saliou Ndiaye, à qui ils ont volé 3 millions, des portables, son véhicule et des effets vestimentaires, le mécanicien Abdoulaye Diop et ses acolytes Moussa Diagne et Djily Diop risquent respectivement 2 ans, 6 mois à 1 an de prison ferme. 

Entre le mécanicien Abdoulaye Diop et le marabout Saliou Ndiaye, on ne sait pas si c’est une histoire de multiplication de billets de banque qui a mal tourné ou autre chose de plus pernicieux. En effet, au cours des débats d’audience, il a résulté de la plaidoirie de l’avocat de la victime, Me Abdou Dialy Kane, que le mécanicien Abdoulaye Diop, Moussa Diagne, le commerçant Djily Diop et le plombier Abdou Ndiaye se sont concertés et ont appelé au téléphone le marabout Saliou Ndiaye, pour le dépouiller de ses biens, sachant bien qu’il a l’habitude de traîner avec de fortes sommes d’argent. Ainsi, ils lui ont donné rendez-vous à l’hôtel «Le Grand Bleu» à l’unité 5 des Parcelles Assainies où ils ont loué une chambre.

Abdoulaye Diop, a filmé Saliou Ndiaye nu et menacé de publier les images, s’il les dénonçait

Ne se doutant de rien, la victime s’est rendue au lieu du rendez-vous comme convenu. A sa grande surprise, dès son entrée dans la chambre, ils se sont jetés sur lui comme des fauves. Ils l’ont déshabillé comme un ver de terre et l’ont ligoté, avant de le déposséder de ses biens, à savoir la somme de 3 millions, des téléphones portables et son véhicule. Pis, le cerveau de cette bande, Abdoulaye Diop, a filmé le marabout Saliou Ndiaye et menacé de publier les images, si jamais il tentait de les dénoncer. Ne sachant que faire du véhicule, ils l’ont vendu en Gambie. Relâché, Saliou Ndiaye a déposé une plainte à la Section de recherches. C’est ainsi que Abdoulaye Diop a été interpellé grâce aux réquisitions de la Sonatel. Avant que les autres ne suivent. Inculpés pour association de malfaiteurs, vol en réunion, complicité de ces chefs et recel, ils ont comparu hier, devant le juge correctionnel de Dakar, après avoir passé plus d’un an en prison. Ainsi, ils ont unanimement contesté ces faits pour se soustraire à leur responsabilité pénale, alors qu’ils avaient fait des aveux circonstanciés à l’enquête préliminaire.

Abdoulaye Diop se décharge sur la victime

En premier lieu, c’est le cerveau de la bande Abdoulaye Diop qui a donné sa version des faits. «Après avoir fait connaissance avec Saliou Ndiaye, il devait formuler des prières à mon endroit pour que je puisse avoir beaucoup d’argent. Ainsi, il m’avait demandé d’acheter du mercure qui coûtait selon lui 5 millions pour qu’il me fasse une multiplication de billets de banque. Il m’a alors mis en rapport avec un individu. Toutefois, il m’a abusé après avoir acheté ledit produit. Il m’a escroqué de la somme de 4 millions. Et en guise de remboursement, il m’a remis son véhicule et plus d’un million pour que je ne le dénonce pas. J’ai vendu ladite voiture devant mon commerce. Aussi, je reconnais l’avoir filmé, mais par contre, je ne l’ai pas attaché comme il le dit», s’est-il disculpé, alors qu’il avait pourtant souligné, lors de l’enquête, avoir mis en place cette stratégie pour se venger du marabout Saliou Ndiaye qui l’a grugé.

La partie civile réclame 20 millions 

Me Abdou Dialy Kane, l’avocat de Saliou Ndiaye, a déversé sa bile sur les prévenus. «Il faut que les prévenus arrêtent de mentir parce que ça ne sert à rien. Il faut qu’ils soient conscients qu’ils s’engouffrent dans un chemin sans issue. Ils me semble que ce sont des personnes dangereuses. Ce sont des malfaiteurs patentés et des manipulateurs. Après avoir fait tout ce qu’ils ont fait à la partie civile, ils l’ont décrite aujourd’hui comme un blanchisseur d’argent, un escroc et quelqu’un qui s’active dans l’art divinatoire, alors que c’est lui la victime», a asséné Me Kane, qui a réclamé 20 millions à titre de réparation du préjudice subi par son client.

Le procureur réclame 2 ans  contre Abdoulaye Diop

A l’issue de cette plaidoirie, le procureur Rokhaya Dione n’a pas été non plus tendre avec les prévenus. «Ces dénégations ne sauraient tenir à la barre de ce tribunal. Parce que la matérialité des faits est établie. Je sollicite de les déclarer tous coupables de ces chefs et de condamner Abdoulaye Diop, qui a tiré les ficelles de cette affaire, à 2 ans de prison ferme après la confusion des peines. Condamner Djily Diop et Abdou Ndiaye à 1 an ferme chacun. Et Moussa Diagne à 6 mois de prison ferme», a requis la parquetière. Les avocats des prévenus, Mes Abdoulaye  Tall, Domingo Dieng et Mamadou Guèye, ont plaidé la relaxe de leurs clients. Délibéré le 26 novembre 2019.