« Un manque » : Laurence Boccolini regrette de ne pas être plus sollicitée à la télé

Ce soir sur TF1, elle anime le show du « Grand Concours des animateurs ». Dans une interview accordée à nos confrères du Parisien, Laurence Boccolini se confie sur son parcours d’animatrice et sur certains de ses regrets…

On ne l’arrête plus ! Il y a un mois, elle révélait ses talents de chanteuse en remportant l’émission « Mask Singer » de TF1, déguisée en licorne fantastique, en hommage à « l’animal » préféré de sa fille Willow. Ce vendredi 10 janvier, on la retrouve sur la chaine mais cette fois en tant qu’animatrice du « Grand Concours des animateurs ». A cette occasion, elle s’est confiée au Parisien sur ses projets de 2020 mais aussi sur son actuel parcours. Laurence Boccolini a été enchantée de participer à l’émission de TF1 qui lui a permis de regagner une certaine confiance grâce au jury : « J’entendais des encouragements dans leur bouche que j’avais peut-être attendus depuis très longtemps ».

Car après avoir animé l’émission « Le Maillon Faible », le rôle qu’elle y a joué lui a collé à la peau : « J’avais une image cassante ou sarcastique. »Mais l’expérience « Mask Singer » a transformé cette image : « On m’a proposé de chanter dans une comédie musicale », avoue-t-elle. Seulement, son souhait est ailleurs. Si elle aime être en plateau, animer, elle regrette toutefois ne pas être davantage sollicitée. Malgré le fait que les téléspectateurs souhaitent la voir bien plus à la télévision, elle ne sait pas pourquoi cela ne se produit pas, jusqu’à en être affectée : « oui, c’est un manque.Mais pas une interrogation douloureuse, sinon il faut arrêter ce métier ». Cette battante de 56 ans n’a pas dit son dernier mot, impatiente de voir ce que l’année 2020 lui réserve !