Un élément De La Garde Rapprochée De Barthélemy Dias Condamné Pour Violences, Usurpation De Fonction…

146
Single Post


Single Post
Barthélemy Dias avec des éléments de sa garde rapprochée
Six mois avec sursis et une  amende de 100 000 FCfa. C’est la peine infligée à C. Mboup, un membre de la garde rapprochée du maire de Dakar Barthélemy Dias.

Selon Le Soleil qui donne l’information dans sa livraison de ce samedi, il a été condamné, hier, pour violences, voies de fait et usurpation de fonction.

Ses amis A. Badji et S. L. Diagne, qui comparaissaient en même temps que lui, ont également écopé, rapporte le quotidien national, de la même peine.

Prestation taxée à… 15 000 FCfa

Agent immobilier de son état, c’est le prévenu S. L. Diagne qui a mis, dans cette affaire, les deux mastodontes C. Mboup et A. Badji dans le pétrin.

Ce, renseigne le journal, en leur demandant, à raison de 15 000 FCfa par personne, d’expulser deux de ses  clientes qui traînent des arriérés de location.

À noter que le parquet avait requis un an de p****n assorti du sursis contre les trois prévenus qui se seraient présentés aux dames comme des huissiers.