Un cuisinier togolais condamné à la prison à vie

Un tribunal de l’État de Lagos à Igbosere au Nigeria a condamné mardi à la réclusion à perpétuité un cuisinier togolais âgé de 22 ans, Sunday Anani, pour avoir tué le président de Credit Switch Technology, Chief Ope Bademosi, dans sa résidence de Parkview Estate, dans la région d’Ikoyi Etat.

Le juge Mobolanle Okikiolu-Ighile a condamné Anani qui avait plaidé coupable à un chef d’accusation d’homicide volontaire.

Il avait été rapporté qu’Anani avait poignardé son patron avec un couteau le mercredi 31 octobre 2018, trois jours après son embauche. Anani, qui avait fui la maison avec des objets de valeur appartenant à son patron après avoir commis le crime, a été arrêté par la direction de la police de l’État d’Ondo vers 9 h 30 le 2 novembre 2018 dans le quartier de Yaba à Ondo.

Le suspect, qui avait initialement nié son implication dans le meurtre, a affirmé que la victime et lui avaient été attaqués par des voleurs armés, qui avaient exigé de l’argent de Bademosi.

Il a affirmé que lorsque les assaillants n’étaient pas satisfaits de ce qu’ils avaient eu, ils ont tué le patron de Credit Switch. Cependant, Anani, qui a plus tard avoué au tribunal avoir poignardé Bademosi alors qu’il tentait de le voler, a avoué qu’il était la personne filmée sur la séquence de la télévision en circuit fermé fuyant les lieux après le meurtre.