Un certificat médical qui contre-indique le port du masque circule sur les réseaux sociaux

Un certificat médical contre-indiquant le port du masque circule actuellement sur Facebook : il n’a toutefois aucune valeur légale. La justice a été saisie.

Depuis la fin du mois de juillet 2020, un certificat médical qui contre-indique le port du masque de protection contre le coronavirus circule sur les réseaux sociaux. Ce document à compléter « certifie que Mr, Mme… présente une contre indication médicale au port du masque en continu et ponctuel ».
Sur le même sujet
Comment se protéger du coronavirus ?
Coronavirus et transmission : comment se protéger ?

Mis en ligne par une médecin généraliste originaire d’Alsace (67), il s’agit d’une stratégie pour contourner le port du masque obligatoire dans les lieux publics clos et dans certaines villes où il est désormais obligatoire en extérieur.
Le masque de protection contre le coronavirus : pour se protéger… et protéger les autres

Rappelons que le port du masque est recommandé par l’Académie nationale de Médecine, par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et par la Haute Autorité de Santé (HAS) pour limiter la propagation du coronavirus Sars-Cov-2, qui se transmet principalement via des gouttelettes de salive. Inconfortable, le masque de protection permet donc de sauver des vies, car on peut être infecté par le coronavirus (et le transmettre) même sans symptômes !

« Il n’y a aucune raison médicale pour laquelle des gens ne pourraient pas supporter le port du masque. Les médecins qui disent « parce que vous ne supportez pas le masque, vous avez le droit de faire prendre des risques aux autres », ça n’a pas de sens. Si vous ne portez pas de masque, vous restez à l’écart des autres  » explique le Dr. Claude Bronner, médecin généraliste à Strasbourg, interrogé par nos confrères de Rue 89.

Selon un communiqué publié ce mercredi 12 août 2020, l’Agence régionale de santé (ARS) du Grand Est a saisi la justice en début de semaine et la médecin (signalée dès le mois d’avril 2020) a été suspendue ce lundi. « Ce certificat n’a aucune valeur légale » précise Jean-Marie Letzelter, président du Conseil départemental de l’ordre des médecins du Bas-Rhin, interrogé par l’AFP.

À lire aussi :

Coronavirus : vers une généralisation du port du masque en entreprise ?

Coronavirus : et les séquelles psychiatriques ?

Port du masque obligatoire à Paris : les zones concernées

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes