Trump menace de fermer les plateformes des réseaux sociaux

Trump menace de fermer les plateformes de médias sociaux qui “réduisent au silence les voix conservatrices” après que Twitter a publié un avertissement sous son tweet.

Donald Trump a menacé de fermer les plateformes de médias sociaux qui ne soutiennent pas son programme, un jour après que Twitter ait publié un avis de vérification des faits sur l’un de ses tweets.

Les points de vue conservateurs réprimés

Les entreprises de médias sociaux ont réprimé les points de vue conservateurs, a déclaré le président sans fournir de preuves, avant de dire que son administration “réglementerait fortement [les entreprises] ou les fermerait, avant que nous puissions jamais permettre que cela se produise”.

L’avis de vérification des faits de Twitter a été publié sur un précédent tweet de M. Trump qui affirmait que les bulletins de vote postaux pouvaient permettre une fraude électorale généralisée. Cela a immédiatement conduit à une éruption présidentielle accusant la plateforme “d’étouffer complètement le discours libre”.

Twitter visé

L’explosion de M. Trump mercredi a également fait suite au refus de Twitter de supprimer un certain nombre de messages dans lesquels il accusait un présentateur de télévision de meurtre, toujours sans aucune preuve.

Il n’est pas clair si l’objectif déclaré du président serait compatible avec le premier amendement de la constitution américaine.

Vers une réglementation des réseaux ?

Mercredi, il a tweeté : “Les républicains estiment que les plateformes de médias sociaux font totalement taire les voix des conservateurs. Nous allons les réglementer fortement, ou les fermer, avant de permettre que cela ne se produise. Nous avons vu ce qu’ils ont tenté de faire, et ont échoué, en 2016. Nous ne pouvons pas laisser une version plus sophistiquée de cela se reproduire.

“Tout comme nous ne pouvons pas laisser les votes par correspondance à grande échelle prendre racine dans notre pays. Ce serait une gratuité pour tous sur la tricherie, la falsification et le vol des bulletins de vote. Celui qui tricherait le plus gagnerait. De même, les médias sociaux. Nettoyez votre acte, MAINTENANT !!!”