Tribunal de Mbour : le fils de Cheikh Yérim démonte l’accusation de v**l et donne des détails

307

Souleymane Sidy Seck a été entendu au fond par le juge d’instruction du premier cabinet de Mbour. Accusé de v**l et de détournement de mineur sur une camarade d’école, il a encore nié les faits selon l’Observateur dans sa parution du juge. Au juge, le jeune homme a donné les détails de leur relation. Louise, convoquée à trois reprises, n’a toujours pas comparu.
Le travail d’instruction se poursuit. Une instruction qui permet au patron du 1er cabinet de soulever des coins du voile qui couvre cette affaire. La jeune écolière A.B, présentée comme la victime convoquée trois fois pour une audition au fond, n’a pas comparu.
Mais, le mis en cause, Seck, qui a comparu, a campé sur sa position en donnant les détaisl  de leur relation amoureuse et leurs ébats intimes. Selon l’observateur, une source proche du dossier révèle que l’audition a permis de préciser que les deux jeunes s’étaient liés d’amour.
La fille  qui accuse le jeune de l’avoir forcée à des rapports s*****s, avant de filmer la scène, voit la position adverse soutenir l’inverse. Soutenant qu’il n’y a eu aucune contrainte.  Le couple, qui avait une ‘’vie sexuelle  épanouie’’, se serait envoyé en l’air dans un endroit pas si intime.