Le ministère des transports a soulevé l’ire des conducteurs en décrétant le retrait du permis à papier à partir du 3 septembre à Dakar. Les automobilistes se sont rués depuis hier au Cices pour se faire établir le nouveau permis de conduire numérisé avec une galère terrible. La décision a été jugée illégale par le Forum du justiciable qui a annoncé que « Le permis numérique ne peut s’imposer aux conducteurs qu’à l’expiration de la validité de leur permis à papier », après que Moustapha Diakhaté l’ait dénoncé hier matin.