Transhumance vers le « Macky » : Les nouveaux députés de Yewwi – Wallu menacés de sanctions

71
Législatives : Yewwi dénonce des irrégularités flagrantes, la forfaiture… Revivez le Direct


Bara Gaye a invité, mercredi, les nouveaux députés de l’intercoalition Yewwi Askan Wi -Wallu Sénégal à ne surtout pas envisager de rallier le camp présidentiel. Selon le maire de Yeumbeul Sud, aucune trahison ne sera tolérée de la part des ces parlementaires de l’opposition. La tête de liste de Wallu dans le département de Keur Massar parle même de représailles en cas de transhumance .

Les craintes sur la transhumance de certains nouveaux députés hantent le sommeil des responsables politiques de l’inter coalition Yewwi Askan Wi-Wallu Sénégal, quelques 96 heures après le scrutin du dimanche 31 juillet 2022.

« J’interpelle les leaders de cette coalition (Yewwi – Wallu). Je n’accepterai pas qu’un député qui a été élu par le peuple sénégalais sur la base d’une liste concurrente à celle de Benno Bokk Yakkar puisse flirter avec les députés de Macky Sall« , a notamment avertit, sur Rfm, Bara Gaye.

A lire aussi : Résultats des législatives : YAW décèle des irrégularités et menace…

Sanctions

L’édile de demander à tous les partis politiques de l’opposition de prendre leur responsabilité.

« Si demain, un député de l’opposition trahit, que le peuple prenne ses responsabilités; le peuple doit prendre, le moment venu, ses responsabilités pour le sanctionner« , a-t-il martelé sans ambages.

Cohabitation

La tête de liste de Wallu rappelle que l’inter coalition avait pris l’engagement de faire en sorte qu’il y ait une cohabitation pour la première fois de l’histoire du Sénégal.

« Aujourd’hui, force est de reconnaître que Macky Sall a perdu la majorité. Toute l’opposition réunie, aura, au minimum 84 députés. Donc, l’opposition est majoritaire désormais au Sénégal à l’Assemblée nationale« , a-t-il conclu.