Trahison, infidélité… : L’amour dévoyé

89

De nos jours, le concept amour est bafoué, torturé, dénaturé. Aimer n’est plus ce qu’il devrait être. Dans cette société, le couple Roméo et Juliette ne constituent plus de repère. Les jeunes se rencontrent, s’aiment un temps et se repoussent après. Alors trahisons, déceptions et infidélités sont les maitres mots de beaucoup de relations. Confessions ! 
 Au Sénégal, des jouvenceaux et des jouvencelles disent ne plus avoir confiance à l’autre. La raison ? Parce que la plupart des garçons ou filles ne cherchent qu’à satisfaire leur l****o ou bien à remplir leurs poches. Toutefois, le s**e et l’argent deviennent seuls bases des relations. Alors, au temps jadis, trouver un partenaire n’était pas une simple affaire de s**e, mais une affaire qui donnait sens à la vie. Des jeunes, en narrant leurs historiettes, disent être trahis, manipulés par leur partenaire. C’est l’exemple de cette jeune fille qui souhaite garder l’anonymat. 
 « Mon copain médecin m’injectait des piqures pour mieux vivre avec moi » 
 N.C, âgée de la vingtaine, logeant son corps dans un affublement s**y, teint d’ébène, cou de gazelle, yeux marron, en tout forme callipyge. Trouvée dans le quartier de Grand-Dakar, elle relate son histoire avec son copain médecin qui lui injectait des piqûres afin d’éviter qu’elle soit enceinte. «Au début, notre relation roulait sur les rails. On faisait tout et vivait comme mari et femme. Je lui demandais la permission pour quoi que ce soit lui aussi pareil. Il est allé jusqu’à m’injecter des piqûres de contraception pour mieux vivre notre amour et ressentir le plaisir. Il gardait mon carnet de planification ainsi que tout ce qui allait avec. Quand je tombais malade, il s’occupait bien de moi et soignait comme il est médecin. On a tellement vécu de merveilleuses choses. Il m’appelait souvent ‘’lima moom’’ et cela me faisait fondre le cœur », témoigne-t-elle d’une voix nouée d’émotions. Cette jeune a été par la suite trahie par son copain qui a préféré épousé sa cousine. « Cela a été très dur pour moi, mais je rends grâce à Dieu car je me rends compte qu’il ne mérite pas », tonne-t-elle. Ricochet, N. C dit n’avoir plus un cœur capable à aimer. « Je préfère rester dans mon coin pour ne pas être déçu une nouvelle fois car tous les hommes sont pareils et, avec eux, on peut s’attendre à tout. J’ai été trahi par l’amour de ma vie», indique-t-il. 
 « Quand j’ai envie de faire l’amour, j’invite une fille chez moi » 
 La trahison est mal vécue chez les garçons de la même manière qu’elle l’est chez les filles. En effet, certains garçons, après être déçus par celles qu’ils croyaient être leur âme-sœur, tournent le dos à l’amour et se contentent d’assouvir seulement leurs désirs s*****s sans prétende à aucun engagement. C’est l’exemple de D. T, jeune garçon, âgé de la vingtaine, habitant Ben Tally, il renseigne que depuis sa déception amoureuse, il ne cherche plus à tomber amoureux mais plutôt de coucher quand il en a envie. « Je n’ai plus envie de vivre une autre fille. Parce qu’à chaque fois, quand je pense à tout ce que j’ai fait pour elle et n’empêche elle est allée avec un autre. Je payais ses études, je lui donnais de l’argent. Elle me disait qu’elle m’aimait. D’ailleurs j’avais déjà discuté avec ses parents. Il ne restait qu’envoyer les miens pour qu’on se marie. Entre temps, elle m’a tourné le dos », raconte D.T d’un ton neutre avant de poursuivre : « A cause de cela, je n’ai plus envie de sortir avec une fille. Quand j’ai envie de faire l’amour, j’invite quelqu’un chez moi ».
 Promesses et trahisons, les maitres mots 
 Ne dit-on pas, chose promue, chose due ? En tout cas tout porte à croire que cet adage est méconnu des relations amoureuses actuelles. Garçon ou fille, pour se faire accepter, promettent monts et merveilleux. C’est à la fin seulement que l’autre se rend compte que tout n’était qu’illusion. « Mon copain m’avait promis qu’il ferait de moi sa deuxième femme mais j’ai dit niet et décidé de se redresser, essuyait mes larmes et avançait dans la vie surtout sans lui même s’il cherche toujours un moyen de me contacter », déclare A. N. Toutefois, nombreux sont d’entre eux qui crient à la trahison et vivent très mal leurs déceptions. N. C, après être donnée entièrement à son copain médecin, confie d’un air déchu et regrettable : « J’ai beaucoup souffert de notre séparation, car il est devenu subitement distant, froid, impoli, égoïste et matérialiste. Je faisais tout pour lui en lui achetant beaucoup de choses pour lui faire plaisir, mais il en abusait parce qu’il savait que j’étais éperdument amoureuse. Tout ce qui m’importait c’est d’être avec lui et devenir sa femme mais malheureusement il a choisi de me trahir en épousant une cousine soit disant imposé par sa famille».
 M. N a vécu une histoire similaire à celle vécue par N. C. En effet, cette jeune fille, pendant trois ans, vivait avec un homme qui lui avait promis le mariage. « Nous avons même discuté de la dot, mais il a commencé par être distant. Et un jour j’ai appris à travers Facebook qu’il s’est marié avec une autre », regrette-t-elle. Et de poursuivre : « Je n’y croyais pas mais j’ai gardé mon sang froid je ne l’ai pas appelé pour lui demander ce qui se passe. Et mon silence l’a étonné, il m’a appelé pour trouver des excuses bidon et je l’ai bloqué partout, il ne peut plus me joindre. J’ai rejeté ses excuses et jusqu’à présent je ne lui ai pas pardonné ». 
 « La veille de son mariage, mon copain est venu chez moi » 
 Une histoire digne d’une série de telenovelas, c’est ce qu’a vécu Y N. Cette jeune fille a vu sa vie basculer d’un seul coup. « A la veille de son mariage mon copain est venu chez-moi et je l’ai donné à manger. Il m’a dit qu’il était venu pour me parler de son mariage mais n’a pas eu le courage de me le dire et il est réparti », se désole-t-il. Abondant dans le même sens, Cheikh Gueye, jeune étudiant, teint noir, allure d’un gentleman, dit pourtant avoir pleuré à cause d’une fille. « Je dirais que c’était les pires jours de ma vie. Je n’arrivais pas à dormir ni même à manger, je pleurais chaque jour et chaque 5 minutes, je l’appelais pour la faire revenir de sa décision mais elle me répondait par des « je m’excuse et je suis vraiment désolé de t’avoir fait cela, c’est fini entre nous », narre-t-il. D’après Cheikh Gueye, il est partie même voir un marabout pour qu’il l’explique ce changement brusque. Dans son témoignage, il révèle comment il a été planqué par son aimée. « Après 4 ans de relation, c’est un jour qu’elle m’a envoyé un message pour me dire que c’est fini entre nous parce que elle a eu à parler avec un autre mec qui l’a proposée un mariage et elle a dit oui», informe-t-il. 
 Gaissiri, jeune étudiante, de teint clair, embouche dans la même trompette. « On a vécu presque 5ans de relation. On s’aimait vraiment on était comme des frères et sœurs on était tellement proches mais un beau jour il m’a annoncé qu’il va épouser sa cousine car on l’a imposé alors comment faire juste souffrir des mois après sa passe, cela m’a presque tué », dit-elle.
 « Je préfère rester dans mon coin pour ne pas être déçue »
 Beaucoup sont allés même jusqu’à se poser la question de savoir, est-ce que ça vaut la peine d’aimer ? Une question qui n’aurait jamais pu être posée si toutefois les gens s’aimaient de la manière la plus tendre, en respectant les principes de l’amour tels que l’affection, le respect et la fidélité. Les coups bas, les tromperies ont fait que les deux genres ne font plus confiance entièrement. N. C dit n’avoir plus un cœur capable à aimer. « Je préfère rester dans mon coin pour ne pas être déçue une nouvelle fois car tous les hommes sont pareils et avec eux on peut s’attendre à tout. J’ai été trahi par l’amour de ma vie ». Cheikh Gueye, en dépit de sa trahison, est d’avis contraire. « J’ai confiance à une fille encore. Ce n’est pas parce-que j’ai été trompé que je ne dois plus faire confiance aux filles. De toute façon, je fais ma vie avec une autre ; et j’ai confiance en elle », assure-t-il. Rewmi