Trafic de bois en Casamance : Nkrumah Sané défend Jammeh

0

Nkrumah Sané, qui se présente comme le secrétaire général du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), est formel : Yaya Jammeh n’a pas pillé la forêt casamançaise comme l’affirme le Projet de signalement du crime organisé et de la corruption (Occrp), qui regroupe des journalistes d’investigations.

Dans une enquête publiée le 27 mars dernier, l’Occrp avançait qu’en quittant le pouvoir l’ancien Président de la Gambie a volé 500 milliards de francs Cfa à son pays et avait à son actif le pillage de la forêt de la Casamance.

“Ce dont je suis sûr, c’est que cette enquête est bidon. Elle a été commanditée pour nuire au Président Yaya Jammeh”, a déclaré Nkrumah Sané dans un entretien avec Les Échos.

Le “secrétaire général” du Mfdc est d’autant plus convaincu de son fait que les auteurs de l’enquête n’ont pas, selon ses dires, recueilli la version du Mfdc mis en cause de leur article.

Mais pour Nkrumah Sané, le responsable de cette affaire n’est autre que l’État du Sénégal.

Il dit : “Les autorités sénégalaises ont un conflit casamançais qu’elles ne peuvent pas régler, alors elles accusent tantôt la Guinée-Bissau tantôt la Gambie. (…) Le Sénégal est le principal commanditaire de toutes les enquêtes à répétition contre ses voisins immédiats que sont la Gambie et la Guinée-Bissau.”

Laisser un commentaire