La toxine botulique, c’est aussi pour soigner

0

La toxine botulique est évidemment utilisée dans le traitement des rides mais pas que ! En effet, ses propriétés sont également utilisées pour soulager les symptômes de maladies. Fuites urinaires, hyperhidrose… Découvrez les applications thérapeutiques du Botox.

Si la toxine botulique (ou Botox) est utilisée dans le traitement des rides, on sait moins qu’elle l’est aussi dans celui des maladies. En bloquant la transmission neuromusculaire, elle met le muscle au repos et permet d’alléger, voire d’arrêter nombre de symptômes invalidants. Voici ses principales utilisations thérapeutiques.
Sur le même sujet
Le Botox pour traiter les douleurs neuropathiques ?
Le Botox pour traiter les douleurs neuropathiques ?

Nos experts : Pr Laurent Tatu, neurologue au CHU de Besançon ; Pr Pierre Denys, chef de pôle à l’hôpital Raymond Poincaré (Garches -APHP), troubles urologiques et sexologiques d’origine neurologique

Sommaire
La toxine botulique, c’est aussi pour soigner

Introduction
Pour stopper les fuites urinaires
Pour “décrisper” une partie du corps après un AVC
Pour arrêter les clignements répétitifs des yeux
Pour améliorer un torticolis spasmodique
Pour supprimer une transpiration excessive

Laisser un commentaire