Tournée du président Macky Sall au Fouta : Guy Marius Sagna sort la sulfateuse

172

« En 2017, il y avait, au Sénégal, plus de 22 000 enfants de moins de 5 ans qui sont morts de toux, rhume, paludisme, diarrhée… Combien d’enfants de moins de 5 ans vont mourir, en 2021, des mêmes causes ? ». C’est la question que pose l’activiste Guy Marius Sagna.

Pour lui, le Sénégal est dirigé par des gens qui n’ont pas le sens des priorités. Car, au moment où les populations souffrent pour se soigner, pour apprendre, 150 millions de francs Cfa sont injectés pour accueillir, au Fouta, le président Macky Sall. Une situation qu’il juge « illégale et illégitime ».

« D’où viennent ces 150 millions de F Cfa néocolonial et l’argent avec lequel le président est accueilli avec des foules import-export ? ».

Autant de questions que pose l’activiste qui semble aussi avoir toujours sa réponse. Puisqu’il répond : « Du détournement des deniers publics du peuple sénégalais, des deals que les maires font avec les terres des populations. Voilà pourquoi le président Macky Sall protège les bandits fonciers, les voleurs de l’argent public, les trafiquants de faux billets… En réalité, Macky les parraine. »

Guy Marius Sagna, qui pense « qu’un autre Sénégal est nécessaire », ne manque pas de rendre hommage aux habitants du Fouta et de la diaspora qui se mobilisent pour doter leurs villages d’écoles, de structures de santé, de forages…