Touba/ La Station De Keur Niang N’a Pas Connu De Débordement

65
Single Post


Single Post
Touba/ La station de Keur Niang n’a pas connu de débordement
L’Office National de l’Assainissement du Sénégal (Onas), informe que  que la station de Keur Niang n’a pas connu de débordement après les pluies enregistrées entre les 17, 20, 21 juillet. L’information ont été donnée, hier, par les services techniques de l’institution.

Le Directeur du projet d’urgence de drainage des travaux des eaux pluviales de Touba à  l’Office National de l’Assainissement (Onas), Alioune Diop a apporté des éclairages par rapport au supposé débordement de la station de Keur Niang de Touba suite aux fortes précipitations enregistrées les 17, 20 et 21 juillet 2022. « Nous n’avons pas noté de débordement à la station de Keur Niang », informe le Directeur du Projet d’urgence des travaux de drainage des eaux pluviales de Touba Alioune Diop dans un communiqué. Ces résultats, poursuivent les rédacteurs dudit document  sont obtenus grâce aux travaux réalisés au cours de ces derniers mois pour augmenter la capacité de stockage d’une part et d’autre part pour renforcer le système de pompage (refoulement vers les bassins de Darou Rahmane).

Toutefois, il a été admis qu’il y a eu un débordement au niveau d’un regard durant 2 heures et que les travaux entrepris et la régulation avec les autres stations de pompage ont permis de régler ce problème dans les heures qui ont suivi. « Nous avons eu durant 4 jours des pluies continues, c’est ce qui est à l’origine du débordement du regard et non de la station de Keur Niang. Lorsqu’il y a eu ce débordement durant 2 heures, nous avons pris des mesures pour régler ce problème », informe, Alioune Diop.

faudrait-ile le rappeller, dans le cadre du Plan Orsec 2021, la pose de deux conduites de refoulement a permis la mise en place de deux pompes de 1000 m3/heure.

A noter que le  Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, avait donné des instructions pour l’installation  d’un groupe électrogène de 400 Kva de secours. « Pour renforcer la capacité de refoulement vers les bassins, une deuxième pompe sur la conduite 500 a été posée faisant passer le nouveau dispositif à trois pompes », a indiqué le responsable de l’exploitation dudit bassin.


En plus, pour augmenter la capacité de stockage, il a été effectué, une élévation d’un mètre du mur du bassin. D’ailleurs, l’Onas compte aménager un périmètre de sécurité de périmètre de sécurité pour prévenir les débordements du bassin.