Thiès : Report de l’autopsie du corps du jeune boulanger, Amar Mbaye

L’autopsie du corps du jeune boulanger, Amar Mbaye prévue lundi 19 août 2019, aura finalement lieu ce mardi à l’hôpital Aristide Le Dantec. Ce, en présence de la police scientifique.

Absence de la police scientifique

La famille du défunt boulanger a dû prendre son mal en patience. En effet, l’autopsie ne pouvait avoir lieu sans la présence de la police scientifique. Le corps spécialisé, selon le médecin légiste en charge de l’autopsie à l’hôpital Aristide, Le Dantec de Dakar. « On était là toute la journée, mais le professeur nous a renvoyé à mardi, disant qu’il ne pouvait pas pratiquer l’autopsie en l’absence de la police scientifique« , a dit à l’Aps, Mafatim Mbaye, le père de la victime.

Rétrospective

Lundi, c’est le jour ayant été retenu pour passer à l’opération d’autopsie en vain. Le père de la victime de justifier ce faux bond par un manque de place à la morgue en sus du week-end. A l’en croire, une telle information lui aurait été donnée par des contacts à l’hôpital.

Corps de Amar Mbaye

Le corps du jeune boulanger Amar Mbaye, mort dans la nuit du vendredi au samedi dans des circonstances non encore élucidées, à Thiès, a été déposé à la morgue de l’hôpital El hadj Amadou Sakhir Ndiéguène de la Cité du rail, en attendant l’autopsie initialement prévue lundi. Selon le père, le médecin légiste avait indiqué qu’il vaudrait mieux l’amener à Dakar, loin du théâtre des faits. Voila qui est fait. Affaire à suivre !