Thiès: Les nouveaux bacheliers menacent de perturber l’année scolaire

0

Las d’attendre une orientation qui tarde, les nouveaux bacheliers menacent de perturber l’année scolaire dans la capitale du rail.

Mais, ils ne comptent pas s’en arrêter-là puisqu’ils ont aussi agité la menace de ne pas voter le 24 février prochain lors de la Présidentielle, mais aussi de dérouler des actions susceptibles de perturber le déroulement du scrutin.

Ce rassemblement survient au moment où l’Etat et les établissements privés d’enseignement supérieur ont trouvé un terrain d’entente pour que les 40 000 étudiants qui étaient chassés de ces structures puissent reprendre le chemin des amphis.

Laisser un commentaire