THIERNO ALHASSANE SALL APRES SON AUDITION : ‘’Ce que j’ai signifié à la Dic…’’

Après son face-à-face avec les enquêteurs de la Dic, Thierno Sall a, sur sa page Facebook, remis en question la procédure lancée par le procureur de la République. Pour l’ancien ministre de l’Energie, la procédure imposée par le gouvernement dans cette affaire  ne vise pas à faire la lumière  (…) mais bien au contraire  conclure qu’il n’y a rien à redire sur les contrats qui seraient réguliers.

Des raisons qui ont poussé TAS  à refuser, dit-il,  de  s’associer à cette démarche qui ressemble plus, à ses yeux, à un enterrement de première classe du dossier. ‘’C’est pour cela, ayant, en républicain, déféré à la convocation des enquêteurs, j’ai signifié à la Dic  mon objection à la procédure et mon refus de m’y associer’’, indique l’ex-ministre de l’Energie.
 TAS précise cependant que ‘’si une procédure crédible, transparente et orientée vers la recherche de la vérité devrait être engagée, j’y participerais avec bonheur et totale disponibilité. Par exemple, je serais prêt à témoigner devant une commission d’enquête parlementaire avec auditions publiques et diffusées par la presse’’.

Pour Thierno Alhassane Sall, cette affaire n’est pas un bras de fer entre ‘’une poignée d’opposants aigris et un pouvoir légitimement reconduit après des élections’’.  

Il estime ainsi que  l’issue de cette affaire  déterminera si  le Sénégal continuera à fournir des ressources stratégiques contre ‘’des sucettes. Elle dira si, oui ou non, nous sommes encore une colonie ou si nous sommes un pays souverain pouvant disposer de ses richesses au bénéfice de ses populations’’.