Thiat : « Que nos dirigeants aient le sens de la responsabilité »

Le rappeur Thiat du groupe Keur Gui de Kaolack et membre du mouvement Y en a marre (Yem) a été l’invité de la matinale Rfm Matin. Face au journaliste Babacar Fall, il s’est prononcé sur l’arrestation de Guy Marius Sagna et du journaliste Adama Gaye. Il est aussi revenu sur Aar Li Nu Bokk et sur le combat qu’ils mènent pour la transparence dans la gestion du pétrole et du gaz.

Guy Marius Sagna

Su le cas Guy Marius Sagna, il déclare : « Nous dénonçons cela, parce qu’on ne peut rien reprocher à Guy. Et il faut rappeler qu’ils l’ont d’abord arrêté avant d’essayer de trouver des motifs. » « Ils ont tout d’abord parlé de délit d’opinion et maintenant, ils parlent de fausse alerte au terrorisme. Et si on revient sur ce dernier, lui n’a même pas assister à la conférence de presse, il ne fait pas partie des signataires et ne l’a pas partagé sur sa page  Facebook. Donc nous assistons à une tentative d’intimidation » explique Thiat.

Adama Gaye

Thiat s’est aussi prononcé sur le cas du journaliste consultant Adama Gaye. Pour lui, « les avocats ont déjà tout dit. Ils se sont prononcés sur le fond du dossier. Donc cela fait régresser notre démocratie. » Avant d’ajouter qu’ « on empêche aux Sénégalais de dire ce qu’ils pensent. Ce qui montre que la démocratie sénégalaise a connu un recul considérable. »

Justice à deux visages

Il ne s’en limite pas là et rappelle que « des gens proches du pouvoir sont en train de faire tout ce qu’ils veulent sans conséquence. » Par exemple, continue-t-il, « lors de la dernière présidentielle, un dignitaire de la coalition Benno bokk yakaar avait insulté des candidats sans que rien ne lui arrive. Yakham Mbaye a avoué avoir insulté Guy Marius Sagna. Il y a eu aussi une femme portant tee-shirt à l’Effigie du président et qui avait insulté tous les Sénégalais. Macky Sall a pris un gars comme Souleymane Jules Diop qui avait dit du mal sur beaucoup de personnes. »

Le ministre de la Justice

Revenant sur la sortie du ministre de la Justice sur l’affaire Adama Gaye. Thiat déclare : « Du ministre de la justice on attendrait qu’il ait de l’excitation de protéger la nation, mais pas protéger un groupuscule de gens. » « Le ministre de la justice doit se prononcer sur ce qui intéresse le plus les Sénégalais, c’est-à-dire le pétrole. Il doit mettre aux arrêts celui qui est désigné comme le potentiel suspect », a-t-il ajouté.

L’attente

« Moi j’attendrai que nos dirigeants qu’ils aient le sens de la responsabilité », martèle Thiat, membre fondateur de Y en a Marre, selon qui, « Macky Sall a la chance d’être un président qui est à son dernier mandat et qui a la possibilité de sortir par la grande porte. »