Tentative d’assassinat de Sokhna Aida : L’incroyable récit des “miraculés” talibés (Vidéo)

208

Serigne Saliou Camara, talibé de Sokhna Aida Diallo, était à la résidence Cofeel, à Madinatou Salam (Mbour), lorsqu’à la veille du Maouloud (Gamou) des assaillants ont voulu s’attaquer à la veuve de Cheikh Béthio Thioune. “Miraculé” avec ses autres camarades en charge de la sécurité de la maîtresse des lieux, il retrace le film qui a failli virer au drame.

Tout est parti aux environs de 4 heures du matin. Ce jour-là, raconte Serigne Saliou Camara – qui était avec ses compagnons -, deux assaillants ont réussi à escalader le mur d’enceinte du domicile de Sokhna Aida Diallo. “Ils étaient armés de fusils et étaient en cagoule noire et en treillis vert. Ils nous ont dit qu’ils sont de la police. Nous leur avons demandé ce qu’ils faisaient. Pendant qu’on échangeait avec ces deux-là, un autre groupe avançait sur nous tout en tentant de nous encercler. Tout à coup, ils ont dégainé leurs armes avant de me maîtriser“, a-t-il expliqué, indiquant que les assaillants les bastonnaient.

Plus de 15 malfrats

Le jeune qui était ligoté a pu dénombrer une quinzaine de malfrats.

Sokhna Aida Diallo

A en croire M. Camara, les assaillants ont beaucoup insisté pour trouver Sokhna Aida Diallo. Mais c’était sans compte sur sa discrétion. “Le plus costaud des assaillants ne s’est même pas s’intéressé à moi. Il est allé tout droit à la recherche de la dame. Par la suite, j’ai entendu une alerte repli. Du coup, ils se sont retirés sans précipitation en nous arrachant nos téléphones. Je croyais qu’ils allaient les garder. Mais ils se sont contentés de les détruire sur place en les écrasant ou les jetant dans un seau d’eau ou alors en lançant le dernier à la porte du cimetière …“, a-t-il détaillé.

Regardez