Tabaski 2021 : Entre Linguère et Dakar, les prix du transport passent de 4.000frs à 10.000 frs

168

A  quarante huit heures de la célébration de la fête de la tabaski, des voyageurs  rencontrés à leur descente de véhicule à la gare routière de Dahra en provenance de Dakar dénoncent une hausse vertigineuse des prix du transport. En cette veille de fête, le constat est amer car les passagers sont obligés de débourser le double ou le triple pour arriver à destination. Une situation qui  ronge les clients qui se disent laissés à la merci de certains chauffeurs qui profitent de la situation pour s’enrichir sur leur dos.Assis devant son sac, Amidou Sall, la trentaine sonnée, le visage assombri à cause du long trajet 320 km (entre Dakar et Dahra) étale toute sa colère contre les chauffeurs qui ont délibérément augmenté le prix du transport en cette veille de tabaski. « Pour venir au Djoloff, nous avons pris un minicar et le chauffeur nous a demandé à chacun 10.000 frs au lieu de 4000.frs en temps normal  », témoigne  M. Sall

A coté de lui, un autre client qui préfère  garder l’anonymat confirme cette augmentation exorbitante des prix du transport. Ce dernier interpelle toutefois  les autorités administratives à prendre  immédiatement des mesures coercitives contre ces chauffeurs « vereux » car les prix sont doublés voire même triplés à l’en croire. Interpellé sur l’augmentation des prix du transport , un chauffeur au volant trouvé devant un restaurant avec des clients en route pour Matam nous renseigne que ceux qui augmentent les prix  sont obligés de le faire car à  l’aller (vers Dakar) ils n’amènent pas de clients, mais au retour, pour compenser cette perte en carburant ils sont obligés de faire payer le double aux clients sinon ils ne s’en sortiront pas. Cette augmentation des prix du transport est constatée aussi  entre Touba-Dahra et Dahra-Linguère  même si le président de la gare routière de Dahra, Talla Diaw soutient mordicus qu’il n’est pas au courant de cette situation liée à cette augmentation du coût du transport, en cette période où beaucoup de Sénégalais désirent passer la fête en famille.