T-shirt LGBTI – Fou Malade : “Sol naa ndiaxas USA, borom gnari tour yi…”

Le membre du mouvement Y en a marre, Malal Talla alias Fou Malade, s’est invité dans la polémique du Tee shirt des Lgbti qui secoue depuis quelques semaines, la famille Seck du lead vocal du Ramadan, Thione Ballago Seck. Selon le Y en à marriste, la même erreur pouvait lui arriver.

La retenue 

C’est à croire que Malal Talla n’est pas sur la même longueur d’onde que ceux qui s’acharnent sur Wally Ballago Seck. Loin des accusations et allégations faites ça et là, le chroniqueur à la Télévision Futurs Médias (Tfm) fait montre de beaucoup de retenue. Fou Malade de souligner que la même erreur pouvait lui arriver. Suffisant pour qu’il s’en tienne à la thèse émise par l’épouse de l’artiste : l’erreur !

Le tee-shirt LGBTI et la culture sénégalaise.

Pour étayer la thèse d’une éventuelle erreur, Malal évoque un de ses séjours aux États-Unis. Ce jour-là, il portait un boubou “ndiaxas“. Mais par méconnaissance de la culture sénégalaise, dit-il, les LGBTI ont cru qu’il fait partie de la communauté gay.

Tirs groupés sur Wally Seck

Wally Ballago Seck a essuyé les foudres des Sénégalais après qu’il s’est montré sur scène avec un tee-shirt des Lgbti à la Place de l’Obélisque pour fêter la victoire des Lions sur l’Ouganda (10). En effet, Imams Kanté et Massamba  se sont beaucoup illustrés dans cette affaire. Le premier l’accusant “d’être un acteur de la propagande du mouvement Lgbti“, le second, “de ne l’avoir pas fait gratuitement“. Le mouvement Nittou Degg a embouché la même trompette. Des indignations couronnées par les attaques du Sénégalais lambda sur la toile.