Suspension de Me Abdoulaye Babou : “Cela me fait ni chaud ni froid…”, dixit l’avocat

72

L’ordre des avocats a suspendu provisoirement Me Abdoulaye Babou suite à l’incident qui l’oppose au substitut du procureur, Seydou Diao. Mais le concerné dit n’accorder aucun crédit à cette décision. Il compte interjeter appel.

La robe noire ne semble pas inquiété par la décision du Conseil de l’ordre des avocats. “Cela ne me fait ni chaud ni froid, c’est le cadet de mes soucis ! La loi protège la liberté de culte; les hommes de cultes sont protégés par la loi. Il faut comprendre d’abord que toute décision, un fois notifiée, offre un droit à une partie de se pourvoir pour rejuger et revoir. Ce sera devant la Cour d’Appel. Et même, au delà, devant la Cour suprême“, a déclaré Me Abdoulaye Babou sur Rfm.

Faits

Revenant aux faits, l’avocat a rappelé que le procureur Seydou Diao, au cours de l’audience, a prononcé le nom de Serigne Touba. “Je me suis levé en lui disant que procureur, retirez le mot. Il m’a répondu “Ma Tay. Mais quand il a réagi comme ça, dans le salle, tout le monde est tombé en transe. J’ai donné l’ordre à l’ensemble des talibés de Serigne Touba de sortir de la salle. El la salle s’est vidée“, a raconté Me Babou.

A lire : Urgent – Ordre des avocats: Suspension provisoire de Me Abdoulaye Babou
Sanction

Selon lui, s’il y avait quelqu’un à sanctionner, c’est le substitut du procureur Seydou Diao. “Pourquoi dans un procès, il parle de Serigne Touba. On lui dit que yonou Serigne Touba nekkou ci, il dit Ma Tay. Je vais poursuivre ce dossier jusqu’à la fin de ma vie. Vous pouvez me croire“, a-t-il notamment martelé. Non sans préciser qu’il va utiliser toutes les voies de recours en la matière.

“Je m’attellerai à poursuivre ce dossier et à faire dénoncer un procureur de la République qui a osé s’attaquer à Serigne Touba“, a-t-il conclu.