Surveillance des frontières : Le Puma équipe les agents des services déconcentrés et de sécurité

Le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (Puma) est déterminé à mettre en œuvre sa matrice d’actions prioritaires au grand bonheur des populations. En effet, après avoir construit des Postes de police, de Commissariats, de Brigades, de Secteurs frontaliers et de Sous-préfectures, sa coordination nationale a acquis du matériel et des moyens roulants au profit des agents des services déconcentrés et des services de sécurité dans les zones frontalières. Ce, pour «améliorer leurs conditions de travail».

50 millions de francs Cfa pour «renforcer la surveillance» des frontières

Ce lot important de matériels, dont le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale, Mansour Faye, a procédé à la remise officielle ce lundi 14 octobre 2019, à la Sphère ministérielle B de Diamniadio, est composé, notamment d’ordinateurs fixes et portables, de photocopieurs, d’imprimantes, de boitiers multi illumination, de jumelles monoculaires, de Splits, de chaises et de motos, conformément aux demandes d’équipement formulées par les structures concernées dans la matrice d’actions prioritaires dudit programme.

Entre autres services bénéficiaires, figurent trois Gouvernances, deux Préfectures, trois Sous-préfectures, 15 Secteurs et Postes de police frontaliers, quatre Brigades de gendarmerie, deux Brigades forestières et deux Services techniques régionaux. Soit au totale 31 structures frontalières.

De l’avis du ministre, l’intervention dans «la pratique des services déconcentrés et de sécurité dans les zones frontalières est souvent limitée par le manque de personnel, l’insuffisance des infrastructures ou encore de vétusté». Et ces différents équipements, d’une valeur de 50 millions de francs Cfa, visent, par delà «l’amélioration des conditions de travail et de mobilité des agents, à renforcer la surveillance des frontières et à vérifier l’authenticité de l’équipement au niveau des postes et points de contrôle».

Dès lors, Mansour Faye signale que ces matériels constituent des «outils devant permettre aux agents, au niveau des zones frontalières, de mener à bien de leurs missions et d’être davantage au service des usagers par la proximité et célérité». Il ajoute que cette «initiative remarquable» vise à «améliorer la sécurité des personnes et des biens à travers l’équipement et le renforcement des capacités opérationnels des forces de sécurité, conformément aux orientations du Président de la République, Macky Sall».

Les perspectives pour 2020

Par ailleurs, Mansour Faye a fait savoir que le Puma compte construire en 2020, deux Sous-préfectures et deux Postes de contrôle mixte ainsi que l’acquisition d’équipements informatiques et de sécurité.