“Sur les 14 morts, 10 sont des mourides”: “Sonko dévoile sa véritable nature politique de salafiste”

772

Le leader du Parti de l’indépendance et du travail (PIT), Ibrahima Sène, trouve qu’en disant au Khalife Général des Mourides que sur les 14 morts, 10 sont des Mourides puisque enterrés à Touba, Ousmane Sonko a dévoilé sa véritable nature politique de salafiste, qu’il a cherché vainement de cacher.

Islamisme radical…

“Ces 10 morts sont des jeunes que leurs parents mourides ont enterrés à Touba. Etant donné que l’Islamisme radical salafiste a pour cible les confréries religieuses, sa stratégie pour les atteindre, c’est de recruter massivement chez les enfants dont les parents relèvent d’elles, pour les endoctriner et les fanatiser”, déclare Ibrahima Sène sur Walf Quotidien.

Troupes de choc…

Pour le leader du Pit, c’est ce milieu jeune qui lui sert de pépinière pour lever ses troupes de choc, pour atteindre ses objectifs, au prix de leurs vies, dans le but de dresser les parents contre le pouvoir et les Chefs des confréries qu’ils ont toujours accusés de collusion avec ce dernier.

Face hideuse…

Poursuivant ses explications, Ibrahima Sène estime qu’en présentant au Khalife Général des Mourides ces 10 morts comme des victimes mourides du pouvoir, Sonko dévoile sa face hideuse d’homme politique qui ne recule devant rien pour mettre le Sénégal “sens dessous dessus”.