Subvention du sport : Me Augustin Senghor et Seydou Diouf donnent des pistes à l’Etat

Invité de la Webconférence Parlons Sport, le Président de la Fédération Sénégalaise de Football a relancé le débat sur la subvention du Sport, particulièrement le Football, avec la Ligue Professionnelle lancée depuis plus de 10 ans. Pour lui, les autorités doivent considérer le Football comme un secteur d’activité économique important.

« L’Etat travaille sur le plan Sénégal émergent avec différentes dimensions et aujourd’hui, l’occasion est bonne pour poser sur la table le fait d’expérimenter avec le Football, le lancement d’un volet Sport du PSE et pourquoi pas mettre en place un dispositif sur 3 ou 5 ans où l’Etat accompagnerait par des subventions annuelles et les clubs et la ligue pro et les fédérations et qu’on voit les résultats », explique M. Senghor dans cette vidéo exploitée par Senego. Le président de Gorée a aussi invité l’Etat à « mettre en place des mesures pour pousser les annonceurs, les investisseurs et les grandes sociétés à investir dans notre sport ».

Regardez!

Sur la même lancée, Seydou Diouf indique qu’il faut un nouveau type de financement. Pour le président de la fédération sénégalaise de Handball, Me Augustin Senghor a raison. « Nous avons de grandes infrastructures sportives qui sont en train d’être construites. Le 1% sur le financement du sport est possible, le 1% sur le financement du sport sur des containers ou sur des productions de beurre ou d’huile etc, c’est des choses qui sont possible », confie le député. Et d’ajouter: Il faut maintenant qu’on aille vraiment vers l’application de ces réflexions là. On a beaucoup réfléchi maintenant il faut passer à l’action ».

Ecoutez le député Seydou Diouf