Statut spécial de Dakar : « Cela poserait un problème », selon Malick Gakou

En visite dans les locaux du groupe de presse Emédia, El hadji Malick Gakou s’est prononcé sur l’érection de Dakar en statut spécial et de nommer son maire par décret présidentiel.

Statut spécial

Dakar en statut spécial, ce n’est pas encore officiel, et pour le leader du Grand Parti « c’est une idée qui est glanée par ci et par là ». Cependant ajoute-t-il « ce qui demeure constant est qu’il faut avancer dans la perspective de renforcer la décentralisation ».

Les avancées démocratiques

Malick Gakou estime par ailleurs que « l’un des piliers de la décentralisation, c’est le droit de vote pour les élus locaux ». Toujours dans son analyse, « si jamais on voudrait aller dans la direction de mettre un frein aux avancées démocratiques dans notre pays, cela poserait un problème ».

La démocratie au Sénégal

Cependant pour finir, Gakou estime que « le jour où, de manière effective, on verrait ce projet ou cette tentative de mise en œuvre, on se prononcera de manière vigoureuse contre toute forme d’aliénation des libertés et de la démocratie au Sénégal ».