Soutien : La libération sans délai du journaliste Adama Gaye exigée

Le Cercle des amis d’Adama Gaye, Frapp-France dégage et la société civile ont fait, ce jeudi, face à la presse. Ceci, pour la libération sans délai du journaliste-consultant incarcéré à Rebeuss depuis le 31 juillet dernier. Au cours de cette rencontre, ces soutiens ont fustigé l’arrestation d’Adama Gaye. 
Selon eux, ce dernier n’a commis un seul péché : « celui d’avoir vilipendé l’Etat du Sénégal sur une gestion nébuleuse de nos ressources naturelles et gazières ». Mieux, le coordonnateur du Cercle des amis du détenu, Félix Mboup a affirmé que l’article 80 objet de la poursuite de l’inculpé est une « loi obsolète ».
 « Elle n’existe plus dans les plus grandes démocraties », a-t-il plaidé. Le journaliste Adama Gaye a été placé sous mandat de dépôt pour les chefs d’offense au chef de l’Etat et d’atteinte à la sûreté de l’Etat.