Souleymane Téliko : « nous ne sommes (attachés) à aucun clan politique ni aucune chapelle, si ce n’est celle de la justice… »

262

« Nous ne sommes (attachés) à aucun clan politique ni aucune chapelle, si ce n’est celle de la justice que nous avons l’honneur et le plaisir de servir ». C’est une phrase prononcée par Souleymane Téliko, dans son discours d’au revoir à l’Assemblée générale de l’Union des magistrats sénégalais. Le président sortant de l’UMS s’est défendu d’être « lié à un clan politique. » « S’il peut arriver, dans l’exercice de la liberté d’expression que leur consacre leur statut, que les magistrats rament à contre-courant des positions dominantes, cela ne doit pas pour autant faire d’eux des adversaires désignés d’un quelconque régime », estime-t-il.
Souleymane Téliko est convaincu que les magistrats sont des acteurs responsables, « soucieux de l’intérêt général et ayant à cœur de servir loyalement et dignement leur pays ».

« Nous incitons les pouvoirs publics à comprendre qu’ils n’ont pas en face d’eux des adversaires », recadre le juge Téliko, qui assure que ses collègues veulent « contribuer au rayonnement de cette justice ».